Ciné débat « Les sols vivants » – Vendredi 2 décembre.

Le SEL (Système d’Echange Local), Bondy-Ecologie, L’AMAP, l’AFES, vous invitent à ne pas manquer  la soirée Ciné – Débat du vendredi 2 décembre à 20h au Cinéma MALRAUX à Bondy.

sans-titre

 

Publicités

Conseil municipal du 24 novembre 2016 : intervention du groupe EELV

Discours de Patrick Sollier, élu à la culture et à l’éducation populaire concernant : le réaménagement de la Ferme Caillard : Autorisation donnée à la Maire pour déposer les autorisations d´urbanisme.

Cette délibération vise à pouvoir déposer les autorisations de travaux qui seront nécéssaire pour le réaménagement de la ferme Caillard.

Je souhaiterai donc à cette occasion donner au conseil municipal quelques précisions sur le contenu de ce projet ambitieux. 

Je pense que tout ceux qui ont eu l’occasion de franchir le grand portail vert, situé au 48 rue Roger Salengro et de pénétrer dans la cour pavé de la ferme ont ressenti la même émotion, celle de pénétrer dans un lieu  chargé d’histoire, celle de la dernière ferme de Bondy, et chargé de poésie en contemplant la grande bâtisse où court une vigne centenaire qui produit un excellent raisin. Un peu plus loin une vaste grange, et un jardin potager qui fait face à l’ensemble, avec un second bâtiment dans son prolongement et à l’arrière de la ferme côté rue Yvonne, un vaste terrain arboré de 1000 m2.

Nous avons eu , il y a peu l’occasion, de proposer plusieurs évènements culturels aux Bondynois, notamment, des bals populaires et nous avons pu vérifier comment la magie du lieu pouvait rapidement opérer car chacun garde de ces soirées et de l’ambiance festive et chaleureuse, un très bon souvenir.

 

Plusieurs associations occupent régulièrement la ferme aujourd’hui, notamment l’AMAP, l’association Téléthon et les Bondyzarts. Notre souhait est bien sur de continuer à accueillir ces associations dans de bonnes conditions leur permettant de développer leur activité. 

Mais nous souhaitons aussi  pour ce lieu développer un projet ambitieux, créer un lieu de fraternité, de convivialité, de réflexion permanente autour de l’économie sociale et solidaire et autour de pratiques culturelles innovantes.

La réalisation de ce projet bien sur va s’étaler dans le temps avec tout d’abord la création d’un théâtre de poche, pouvant accueillir environ 70 spectateurs, ouvert en particulier à nos associations de théâtre amateur, offrant une programmation variée: prestation théâtrales, mini concerts, cycles de conférence de notre université populaire, projections audio-visuelles…Cette mini scène devant avant tout rester ouverte à toute initiative citoyenne.

C’est en particulier l’objet de cette délibération. Vous aurez noté notre volonté de conserver de conserver le caractère historique et l’authenticité  du lieu. Il nous faut néanmoins mettre le  bâtiment aux normes notamment électriques, en assurer le chauffage et la sécurité. Cela fera l’objet d’une première série de travaux. La seconde phase verra elle l’aménagement à proprement parlé du théâtre de poche. La presque totalité de ces travaux va s’effectuer dans le cadre d’un chantier d’insertion mis en place en lien avec les services du PLI territorial. 

Il est également à noter que pour donner un élan citoyen au projet de réaménagement de la grange, est organisé le samedi 3 décembre, un chantier participatif de nettoyage de cet espace, avec les associations, l’AMAP et les habitants volontaires.

Les travaux seront réalisés pendant l’année 2017 avec une enveloppe de 260 000€, financée en partie sur la réserve parlementaire du sénateur Gilbert ROGER.

Les autres axes de ce projet comportent la création d’un lieu de restauration légère issue de l’agriculture biologique, la création d’un jardin partagé et d’une mini ferme pédagogique ( il est à noter qu’une partie du jardin est déjà utilisé par les enfants de l’école du Mainguy dans le cadre des TAP) et enfin d’une recyclerie. 

Ce projet dénommé « La Forge » a donc vocation d’articuler la vie culturelle de notre ville mais aussi de permettre à chacun de vivre une expérience citoyenne inédite, par une réflexion permanente sur la façon de consommer, d’échanger,de partager et d’inventer des schémas de vie nouveaux et durables.

 

EELV 93 condamne le retour du puritanisme en politique

Interdiction des affiches de la campagne de prévention contre le Sida à Aulnaysous-Bois : EELV 93 condamne le retour du puritanisme en politique

L’arrêté du maire d’Aulnay-sous-Bois est, une fois de plus la preuve, que, comme le Sida, la discrimination et l’homophobie gagnent du terrain. Cet arrêté, qui vise à interdire une campagne de santé publique, engageant les jeunes à utiliser des moyens de protection lors de rapports sexuels, est une marque d’ignorance et d’inconscience de la part du maire d’Aulnay-sous-Bois.

Ignorance, parce que le maire d’Aulnay-sous-Bois doit savoir qu’aujourd’hui encore, on meurt du sida. Que dans sa commune, il y a des jeunes qui vont attraper cette maladie et en mourir.

Inconscience, parce qu’en prenant cet arrêté, le maire d’Aulnay-sous-Bois fait le jeu des fondamentalismes religieux qui ne cherchent qu’à diviser et à casser l’unité de notre société, déjà atteinte en Seine saint Denis.

EELV 93 demande le retrait immédiat de cet arrêté homophobe et discriminant. Nous soutenons cette campagne et apportons notre soutien sans faille à toutes les associations de lutte contre l’homophobie, les discriminations et qui s’engagent, tous les jours, pour la santé de toutes et de tous.

Le 23 novembre 2016

EELV Seine-Saint-Denis