Le Blog EELV de Bondy et Les Pavillons-sous-Bois

Oui au débranchement du Tram T4 !

 

T4

Le projet de débranchement est destiné au désenclavement des communes de Clichy et Montfermeil. Il a été lancé puis acté sous les présidences de Jacques Chirac puis Nicolas Sarkozy (Plan Espoir Banlieues).

Il est financé par l’Etat et par la  Région Ile-de-France (50 % chacun).

Le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), chargé de sa réalisation, a mené la concertation publique depuis 2009. Le souhait principal des habitants de Clichy et de Montfermeil qui se sont exprimés, et de leurs municipalités, est de pouvoir atteindre bien plus facilement le tram train T4 pour accéder prioritairement au RER E vers Bondy, ou au RER B vers Aulnay ; c’est ce que permet la position « centrale » de la gare de Gargan sur la ligne dite « des Coquetiers ».

C’est pour ces raisons que les Verts des Pavillons et de Clichy ont dès le début de la concertation publique soutenu le tracé 4, maintenant retenu, le tracé qui traversait la RN3 ayant été abandonné.

Nous n’ignorons pas les difficultés que vont entraîner les travaux, particulièrement autour de Gargan : déplacement de la gare, lourds travaux avenue de la République à Livry, problèmes de stationnement et gènes pour le marché de Chanzy, autobus de substitution durant plusieurs mois etc.

Nous demandons que ces difficultés soient justement prises en compte par le STIF, tant pour les riverains que pour les activités commerciales, et pour les usagers des transports.

 

Cependant nous déplorons l’opposition systématique et excessive à ce projet :

Partout où de telles infrastructures urbaines ont été réalisées le schéma est le même : hostilité au projet, avant et pendant les travaux, puis tout le monde est content et en profite : commerçants et usagers. Après avoir crié contre la réalisation du T4, qui s’en plaint aujourd’hui ?

Ce projet, même s’il va coûter plus cher que prévu est budgétisé. Alors que le Grand Paris Express, surtout dans sa partie Est, reste un projet aux contours mal définis et est sans cesse repoussé bien au-delà de 2025, les habitants de Clichy et de Montfermeil veulent plus que de lointaines promesses.

 

Nous les comprenons et les soutenons.

 

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 25/01/2013 par dans Actualités du groupe local.