Une nouvelle fois Sylvine Thomassin a été visée par des tags injurieux. Cette fois, c’est sur les murs de la sablière au sud de Bondy. C’est scandaleux et inacceptable.

Nous condamnons vivement cette agression et espérons que la plainte déposée par Sylvine Thomassin sera traitée avec toute la diligence nécessaire.

Il y a des règles à respecter. Cette manière de faire de la politique n’est pas et ne sera jamais la nôtre. Le débat démocratique mérite mieux.

BONDY : ANNULATION DES ELECTIONS

Communiqué du groupe local

Le 12 février 2021 le tribunal administratif annulait le résultat des élections municipales de Bondy, cette décision a été confirmée le 22 novembre 2021 par le conseil d’état la plus haute juridiction de notre pays.

Comme nous le pensions depuis le début, le Conseil d’État a lui aussi estimé que l’élection municipale de 2020 à Bondy a été acquise par la droite de façon frauduleuse.

Il a été jugé qu’une campagne de diffamation a été menée par une distribution massive de tracts tronqués et biaisés d’un article de journal Le Parisien la veille du scrutin alors que la campagne pour les élections était close.

Le conseil d’état a aussi identifié au moins 16 votes frauduleux le 28 juin lors du 2ème tour.

Non, M. Hervé ce ne sont pas les « manœuvres de l’opposition pour voler la légitimité que les bondynois vous ont donné » ainsi que vous l’affirmez dans votre vidéo. C’est la justice qui a décidé d’annuler cette élection. Vous avez triché et vous ne semblez pas prendre la mesure d’une telle décision de justice pourtant particulièrement explicite.  Vous avez exploité toutes les possibilités d’appel, fait traîner au maximum les délais pour vous permettre de garder le pouvoir le plus longtemps possible.

Alors maintenant il est temps pour nous de faire le bilan de vos 18 mois d’actions et de bâtir un nouvel avenir pour Bondy.

Les écologistes bondynois (les vrais, pas ceux qui suppriment la commission de l’arbre et se donne bonne conscience en plantant une dizaine d’arbres dans des lieux bien visibles comme devant la bibliothèque) prendront toute leur place dans la construction d’une nouvelle alternative à gauche.

Nous travaillons d’ores et déjà à un rassemblement que nous souhaitons le plus large possible car nous savons que c’est lorsqu’elle est unie que la gauche gagne.

Le métro OUI mais une centrale à béton devant une crèche c’est NON

Manifestation le 4 décembre 2021

RDV à 14h30, esplanade devant la Mairie

à l’appel du Collectif Anti Nuisances de Bondy (dont EELV fait partie)

La Société du Grand Paris (SGP) veut déposer 230000 tonnes de remblais et installer une centrale à béton à 5 mètres d’une crèche départementale, avec pour conséquences, en plus de la pollution, des expulsions et la destruction de 3 pavillons et jardins.

Le Collectif propose des solutions alternatives depuis des mois. Lors du dernier conseil de quartier de la mare à la veuve les représentants de la société du grand Paris n’ont pas su justifier le refus des propositions alternatives faite par le collectif. Les habitants ont été méprisés.

Vous trouverez toutes les informations sur la page Facebook du collectif.

https://www.facebook.com/people/Collectif-Bondy/100075021754579/

Contact : c.antinuisancesbondy@gmail.com

Participez activement, venez apporter votre soutien aux propositions alternatives pour limiter fortement la pollution et éviter des expulsions inutiles.

Tract ci-dessous.

Les régies publiques de l’eau : ça se joue maintenant en Ile de France

Eau privée ou eau publique ? Quelles différences entre une régie publique de l’eau potable et une régie privée ? Cherbourg, Rennes, Grenoble, Paris ou encore Nice, de plus en plus de villes tournent la page des privatisations en remunicipalisant la gestion de l’eau.

Sur les territoires d’Est Ensemble (93) et de Grand-Orly Seine Bièvre (94), nous avons une opportunité historique pour enfin reprendre en main nos réseaux de distribution d’eau potable. En effet, les conventions provisoires qui lient ces deux établissements publics territoriaux au syndicat des eaux d’Ile-de-France (SEDIF) arrivent à échéance d’ici la fin de l’année 2020. C’est donc l’occasion de remettre en question le mode actuel de production et de distribution de l’eau potable, que le SEDIF délègue depuis près de 100 ans à la compagnie privée Véolia.

Qu’est ce que nous voulons ? Une tarification plus juste, plus solidaire et plus écologique. C’est possible ! Car une régie publique, c’est une avancée au service de tou.te.s les citoyen.ne.s. Et cela permet de réaffirmer que l’eau n’est pas une marchandise, mais un bien commun.Lors de ce webinaire consacré à la gestion de l’eau publique, nous ferons un focus sur la situation actuelle à Est Ensemble et à Grand-Orly Seine Bièvre, ainsi qu’un travail de prospective en nous nourrissant des expériences grenobloises et parisiennes. Deux villes qui ont repris en mains leur gestion publique de l’eau sous l’impulsion des écologistes.

rejoindre l’évènement facebook

Accord PS-EELV pour les élections municipales

Fort d’un bilan convaincant :

  • Révision du PLU qui remplace celui qui ne protégeait pas assez notre cadre de vie (l’ancien voté pendant la mandature de Gilbert Roger datait de 2011)
  • Mise en place de la chartre de l’arbre
  • Mise en place de la zone 30
  • Mise en place de menus végétarien dans les cantines scolaires
  • Lancement de la rénovation énergétique des bâtiments municipaux (toiture de l’hôtel de ville, écoles,…)

Les écologistes bondynois ont souhaité poursuivre avec Sylvine Thomassin.

Les adhérentes et adhérents EELV ont très majoritairement voté cet accord dans la continuité de ce bilan qui prévoit des engagements sur :

  • Les espaces verts :
    • Augmenter de 50% le nombre d’arbres tout en sanctuarisant le patrimoine existant
    • Multiplier les ilots de fraîcheur, les jardins partagés, favoriser la biodiversité, mettre en place à terme une charte des espaces verts.
  • L’habitat, bâtiments municipaux :
    • Abandon du projet de construction sur la partie lavoir et bains-douches
    • Viser l’exemplarité en matière d’efficacité énergétique, mettre en œuvre un passage à l’énergie positive sur les bâtiments municipaux
    • Lutter contre la précarité énergétique dans l’habitat privé en proposant des cautions de prêts et des exonérations de taxe foncière sous condition de ressources
  • Le budget
    • Mise en place d’une démarche éco-responsable notamment pour les achats, changement des pratiques pour que le fonctionnement de tous les services intègre la transition écologique et poser les bases d’une comptabilité écologique.
  • La circulation douce et les transports :
    • Création d’un plan vélo, un jalonnement piétonnier sur toute la ville, vélib, des bornes de recharges électriques
    • vrai rôle aux président-e-s des Conseils de quartier, limiter les mandats dans le temps
  • La sécurité :
    • Créer un service de médiation et de tranquillité publique, inciter les bailleurs à travailler au retour de gardiens d’immeuble assermentés.
    • Mettre en place un audit clair, précis et objectif de la vidéo surveillance à BONDY, ces dix dernières années

C’est sur la base de cet accord que les écologistes bondynois seront candidats aux prochaines élections municipales

Nos candidats : Boujemâa EL Kasmi, Claire Cauchemez, Georges De Noni, Monique Garnier, Didier Delpeyrou, Roselyne Sollier.

Pour travailler avec nous, en savoir plus sur notre accord eelvbondy@gmail.com