Jeudi : Grève des profs !
Soutien aux personnels enseignants en grève !

Le lendemain de la rentrée déjà, les collèges et les lycées étaient au bord de la rupture : professeur·es non remplacé·es, vies scolaires submergées par la gestion des absences et des cas contacts, absence d’outils de gestion interne pour savoir qui a été testé et quand, demi-pension en mode dégradé, pas de capteurs de CO2 et pas de purificateurs d’air malgré souvent l’impossibilité d’aérer correctement… Le Premier Ministre Castex a annoncé jeudi 6 janvier la fourniture de masques chirurgicaux aux enseignant·es d’ici à la fin du mois… Une aide qui intervient trop tard, selon le Snes-FSU, qui pointe aussi « le fait que les surveillants des collèges et des lycées » n’auront pas accès à ces masques. La politique menée par l’Education nationale face au Covid-19 provoque une désorganisation massive du système scolaire. Le nouveau protocole est « ingérable ». Tout illustre le refus de ce gouvernement d’entendre les demandes du terrain et d’investir pour améliorer la sécurité des écoles, collèges et lycées, et éviter qu’enfants et adultes ne contractent ou propagent la maladie.  Les enseignant‧e‧s et personnels de l’Education nationale exigent  : 

  • du matériel de protection pour personnels et élèves : masques FFP2, masques chirurgicaux, capteurs de CO2 dans les classes et cantines, purificateurs d’air, capacité de tests étendue dans les établissements.
  • le report des épreuves de spécialité du baccalauréat de mars à juin
  • le recrutement de personnels pour renforcer les vies scolaires
  • l’isolement des cas contacts intrafamiliaux
  • l’élargissement du vivier de personnes remplaçantes par le gel des suppressions d’emplois, la création des postes nécessaires pour répondre aux besoins et le recours aux listes complémentaires

 Outre ces demandes organisationnelles et matérielles légitimes que nous posons avec elles et eux, nous regrettons un sévère manque d’empathie et de compréhension de la vie quotidienne des élèves, des parents et des personnels de l’enseignement. Nous craignons aussi pour la santé mentale de toutes ces personnes sur qui le gouvernement se défausse.  Les enseignant‧e‧s et personnels de l’école, du collège et du lycée et leurs syndicats appelent donc à une grève ce jeudi 13 janvier et à une manifestation.  Nous serons présent‧e‧s en nombre pour les soutenir. Jeudi 13 janvier 14hRDV à Luxembourg (RER B)

Une nouvelle fois Sylvine Thomassin a été visée par des tags injurieux. Cette fois, c’est sur les murs de la sablière au sud de Bondy. C’est scandaleux et inacceptable.

Nous condamnons vivement cette agression et espérons que la plainte déposée par Sylvine Thomassin sera traitée avec toute la diligence nécessaire.

Il y a des règles à respecter. Cette manière de faire de la politique n’est pas et ne sera jamais la nôtre. Le débat démocratique mérite mieux.

BONDY : ANNULATION DES ELECTIONS

Communiqué du groupe local

Le 12 février 2021 le tribunal administratif annulait le résultat des élections municipales de Bondy, cette décision a été confirmée le 22 novembre 2021 par le conseil d’état la plus haute juridiction de notre pays.

Comme nous le pensions depuis le début, le Conseil d’État a lui aussi estimé que l’élection municipale de 2020 à Bondy a été acquise par la droite de façon frauduleuse.

Il a été jugé qu’une campagne de diffamation a été menée par une distribution massive de tracts tronqués et biaisés d’un article de journal Le Parisien la veille du scrutin alors que la campagne pour les élections était close.

Le conseil d’état a aussi identifié au moins 16 votes frauduleux le 28 juin lors du 2ème tour.

Non, M. Hervé ce ne sont pas les « manœuvres de l’opposition pour voler la légitimité que les bondynois vous ont donné » ainsi que vous l’affirmez dans votre vidéo. C’est la justice qui a décidé d’annuler cette élection. Vous avez triché et vous ne semblez pas prendre la mesure d’une telle décision de justice pourtant particulièrement explicite.  Vous avez exploité toutes les possibilités d’appel, fait traîner au maximum les délais pour vous permettre de garder le pouvoir le plus longtemps possible.

Alors maintenant il est temps pour nous de faire le bilan de vos 18 mois d’actions et de bâtir un nouvel avenir pour Bondy.

Les écologistes bondynois (les vrais, pas ceux qui suppriment la commission de l’arbre et se donne bonne conscience en plantant une dizaine d’arbres dans des lieux bien visibles comme devant la bibliothèque) prendront toute leur place dans la construction d’une nouvelle alternative à gauche.

Nous travaillons d’ores et déjà à un rassemblement que nous souhaitons le plus large possible car nous savons que c’est lorsqu’elle est unie que la gauche gagne.

Le métro OUI mais une centrale à béton devant une crèche c’est NON

Manifestation le 4 décembre 2021

RDV à 14h30, esplanade devant la Mairie

à l’appel du Collectif Anti Nuisances de Bondy (dont EELV fait partie)

La Société du Grand Paris (SGP) veut déposer 230000 tonnes de remblais et installer une centrale à béton à 5 mètres d’une crèche départementale, avec pour conséquences, en plus de la pollution, des expulsions et la destruction de 3 pavillons et jardins.

Le Collectif propose des solutions alternatives depuis des mois. Lors du dernier conseil de quartier de la mare à la veuve les représentants de la société du grand Paris n’ont pas su justifier le refus des propositions alternatives faite par le collectif. Les habitants ont été méprisés.

Vous trouverez toutes les informations sur la page Facebook du collectif.

https://www.facebook.com/people/Collectif-Bondy/100075021754579/

Contact : c.antinuisancesbondy@gmail.com

Participez activement, venez apporter votre soutien aux propositions alternatives pour limiter fortement la pollution et éviter des expulsions inutiles.

Tract ci-dessous.