Samedi 28 septembre : le CCQ du Mainguy vous invite à la fête !

Dès de 12h30, venez partager un repas sur la place des marronniers en amenant vos spécialités, avant de rejoindre le tournoi de pétanque à partir de 14h !

 

Venez nombreux !

fête CCQ 2013

Publicités

Les activités reprennent au conseil consultatif de quartier du Mainguy/Moulin à vent !

Tout d’abord, nous espérons que cet été ensoleillé aura été bénéfique pour chacun d’entre vous.

gendarmerie 7

 

 

En cette rentrée, le moment est venu de voir comment continuer la route ensemble.

La prochaine réunion aura lieu le 11 octobre 2013. Cette année, les Conseils auront lieu à nouveau dans le préau de l’école primaire car l’école maternelle sera fermée toute l’année scolaire pour cause de travaux.

Quelques informations à noter :

1)      Le CCQ a besoin de volontaires pour aider à revoir les plantations faites aux pieds des arbres de quelques rues du quartier.

Nous vous proposons quelques dates : Mardi 10 septembre , jeudi 12 septembre,  vendredi  13 septembre ou enfin le lundi 16 ou le mardi 17. Vous pouvez donner votre réponse soit par mail, soit par téléphone (06 13 77 48 27). Les horaires, 9h30 à 12h, on aura peut-être besoin de deux ou trois matinées…

2)      Le SAMEDI 28 SEPTEMBRE : la fête !  12h30, repas où chacun sera invité à apporter un plat à partager, s’ensuivra un tournoi de pétanque. Réservez tout de suite votre journée ! Nous préparons les affiches et les invitations à distribuer dans les boîtes à lettres. S’il y a des volontaires pour la distribution, faites-vous connaître…

3)      Comme convenu, nous allons commander un radar pédagogique afin d’étudier la circulation dans notre quartier, il s’agira de repérer les itinéraires empruntés en priorité par les automobilistes  et d’avoir une idée précise de la vitesse des véhicules. Un groupe de volontaires pour travailler sur le sujet a été mis en place lors du dernier Conseil Consultatif de Quartier (Bernard Vernet, Françoise Marchand, Philippe Fauvel, Boujemâa El Kasmi, Jean-Pierre Houchart, Miguel Mathé, Benoît Soucaze Guillous, Maribé Durgeat). Nous vous proposons de faire une première réunion, soit le jeudi 19 septembre 2013 à 18h30, soit le lundi 23 septembre 2013, toujours à 18h30 (cela se passera à la mairie, nous vous indiquerons la salle quand nous aurons déterminé la date). Si l’un ou l’une d’entre vous souhaite se rajouter au groupe, c’est, bien sûr, possible.

4)      Le budget du Conseil Consultatif du Quartier sera donc, comme nous l’avons décidé collectivement, pour une grande partie, consacré à la réfection du trottoir de l’avenue de la République, face aux commerces (boulangerie, pharmacie) côté cabine téléphonique. Les travaux commenceront fin septembre, début octobre.

5)      Enfin, pour terminer, les membres du bureau doivent rencontrer en cette rentrée, Madame la Maire en présence du Commandant Puech de la police nationale et du chef de la police municipale, M Patrick Otral pour évoquer la sécurité dans notre ville, nous devons aussi rencontrer  l’adjoint du chef de pôle responsable entre autres de la propreté,  des marchés de la ville, de la gestion du service des agents ASVP qui dressent les contraventions pour faire un bilan de la situation dans le quartier. Nous pourrons ainsi évaluer ce qui va mieux et  pointer ce qui ne fonctionne pas. Enfin, une rencontre est prévue avec les services concernés par le réaménagement de la place Charles de Gaulle, en face du conservatoire.

Nous aurons l’occasion de discuter de tout cela lors des Conseils Consultatifs de Quartier à venir. Si vous avez des éléments à apporter, vous pouvez nous en faire part par le biais d’internet ou d’un courrier. Vous pouvez aussi téléphoner. D’une façon générale, si vous avez des propositions pour des points à traiter en Conseil, des idées à soumettre, n’hésitez jamais à nous contacter.

 

Pour nous joindre :

Adesses  mail : maribe_durgeat@yahoo.fr  ou mainguy.moulin@gmail.com,

Téléphone : 06 13 77 48 27.

Nous vous rappelons que nous avons aussi une boîte à lettres dans le hall de la mairie.

 

Nous vous disons donc, à bientôt,

Pour le bureau,

Maribé Durgeat

Une cinquantaine de pieds d’arbres plantés dans le quartier du Mainguy/Moulin à vent !

Plantons, plantons, plantons  car il est temps de se réapproprier notre ville, d’être acteur et non plus « acté » !  Alors commençons par verdir l’espace public où tout est possible si on le décide.

Pourquoi serait-ce toujours aux services de la mairie d’entretenir  et de fleurir ? Si nous voulons nous sentir plus maître de notre vie, cela doit passer par une prise en charge de chaque habitant de son espace vital, non ?

L’année dernière, nous étions deux à avoir fait un petit essai de plantations au pied de quatre arbres où nous avions planté des iris. Manque de chance, un voisin n’aimait pas les iris et les a arrachés ! Par chance, il y avait des graines de potimarron dans le compost que nous avions mis pour les iris et des potimarrons ont poussé ! Nous avions en tête de reprendre cette tentative cette année mais cette fois, avec plus de moyens et en essayant d’impliquer davantage les participants du Conseil Consultatif du Quartier ainsi que le service Parcs et Jardins de la mairie !

Aussitôt dit, aussitôt fait :

Vendredi 12 avril : jour du Conseil Consultatif, demande de l’accord des membres du Conseil Consultatif pour réserver 600 à 700 euros sur le budget 2013 pour acheter des plantes pour commencer à fleurir des pieds d’arbres (le projet date d’une année), constitution d’une équipe de « planteurs ».

Mercredi 17 avril : choix des plantes avec le directeur du service Parcs et Jardins et commande. Iris, vinca minor (pervenche) et pachysandra.

Plantation 2013 005

Lundi 13 mai : rendez-vous au parc François Mitterrand, 5 membres du Conseil Consultatif, le directeur du service Parcs et Jardins, le responsable des plantations du quartier et un autre agent. Un tour du quartier avait été fait au préalable pour repérer les pieds  d’arbres les plus faciles à planter pour ce nouvel essai.  Cela se passera donc rue Salengro, devant le conservatoire et devant la bibliothèque, avenue de la République, et rue du Breuil. Nous y passons la journée, heureusement que les agents avaient préparé les pieds d’arbres car la terre était très dure. La journée a passée très vite, le directeur a planté avec nous une partie de la matinée, et tout l’après-midi. Merci à lui et aux agents des parcs et jardins présents ce jour-là, ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir ça !

De nombreux riverains sont venus nous dire qu’ils étaient contents, on en a profité pour se présenter et pour leur dire qu’on comptait sur eux pour arroser les plantations en cas de sécheresse. Nous leur avons suggéré également, dans la mesure du possible, de rappeler gentiment à l’ordre les propriétaires de chiens qui auraient l’indélicatesse de les laisser faire leurs besoins dans les plantations ou de les abîmer en frottant leurs pattes.

Trop tard pour  tout finir le même jour, il reste des plantes, on décide de faire également la rue de l’égalité. Pieds d’arbres à nouveau préparés par les agents du service Parcs et Jardins.

Vendredi 17 mai : nous voilà repartis à faire des trous, mettre en place les plantes, aplanir et balayer ! Comme le jour précédent, les riverains sortent de chez eux ravis, nous reprenons le même discours. A nouveau, certaines personnes arrosent tout de suite les plantations et une dame nous donne mêmes des pousses à planter !

Plantation 2013 012

Nous distribuons également des tracts pour informer les riverains des plantations et leur demander  de l’aide pour l’entretien.

Chacun peut, bien sûr, enrichir les plantations avec ses propres plantes : A vos outils !

Il nous reste pour cette année, à investir le petit terrain sur le côté du parc François Mitterrand. Le CCQ voudrait y planter des herbes aromatiques, des framboisiers, des plantes grimpantes…  Rien ne nous empêche de trouver d’autres terrains, d’essayer d’y planter des légumes à partager. En cliquant  ici, ou encore ici vous pouvez découvrir l’opération « incroyables comestibles » qui se répand dans le monde entier.

Samedi 18 mai : petit tour de toutes les plantations.  Bilan : les plantes sont toutes en place mais ramassage de déjections canines, quelques bulbes déterrés…

Il est prévu d’installer, comme lors de nos précédentes actions, des petites affichettes  sur les arbres afin d’encourager les habitants à respecter ces nouveaux espaces plantés sans oublier les conducteurs et les propriétaires de chiens qui se montrent si souvent négligents et qui ne réalisent pas combien les déjections de chiens salissent la ville et  abîment les plantations.

affiche dejections CCQ

Maribé Durgeat

 CCQ Mainguy/Moulin à vent

Compte rendu du conseil consultatif du quartier Mainguy/Moulin à Vent du 12 avril 2013

Personnes présentes

journée compostage 1Présidente : Maribé Durgeat

Vice-président : Bernard Vernet

Membres du bureau présents : Odette Dieuaide, Nicole Evezard, Lucienne Gaudé, Françoise Mary, Yvonne Duverger, Boujemâa El Kasmi

Intervenant prévu : M Pascal Debieu, responsable du service « Parcs et Jardins »

34 participants dont quelques nouvelles personnes, nous leur souhaitons la bienvenue.

La séance s’est déroulée de 20H00 à 23h, mais sans le responsable du service « Parcs et Jardins » qui n’a finalement pas pu se libérer.

Compte rendu de la séance

1) Questions diverses

  • Un monsieur signale que les voitures roulent très vite rue Jean Jaurès et qu’il y aurait  vraiment un effort à faire du côté des trottoirs de la ville qui sont en très mauvais état. Il  signale également qu’il manque des plaques nominatives de rue.
  • Une question concernant l’avenue de la République, un radar a été installé d’abord d’un côté  puis maintenant de l’autre, serait-ce en prévision d’études pour le double sens de l’avenue de la République ? Pour de futurs travaux dans cette avenue ?
  • Une autre personne est dubitative sur le devenir des Conseils Consultatifs de Quartier sur la  ville… Les différents articles dans Reflets ne « reflètent » pas la  dynamique qui peut être insufflée par la démocratie participative. Le mot «consultatif» est  de moins en moins utilisé alors que la consultation est l’étape primordiale dans tout projet,  le terme ici est employé dans le sens de «concertation». D’autres enchaînent sur ce point et  demandent que d’une façon générale, la concertation s’établisse avec les habitants. C’est un  concept qui semble échapper complètement à l’équipe municipale. Au sein du Conseil  Consultatif du Quartier du Mainguy, il n’en est pas de même, la démocratie participative  existe, il y a une vraie recherche, comment retrouver cet esprit avec le Conseil Municipal ?  Les élus doivent écouter avant de décider et c’est donc là, que le mot consultatif a toute sa  valeur. Dans le même ordre d’idée, il y a un dysfonctionnement au sein du Conseil Municipal  et on peut le vérifier lors des commissions municipales qui ont lieu une semaine avant  chaque Conseil Municipal. L’inefficacité de ces instances est aisée à constater, les  participants ne reçoivent pas les dossiers avant les commissions et ne peuvent donc les  étudier en profondeur. Les élus sont peu nombreux à participer aux commissions, ce qui  entraîne un abandon pratiquement général. Une nouvelle fois, les citoyens ont l’impression de ne pas être écoutés et que leur travail n’est pas respecté.
  • Quelques petites remarques sur ce qu’on peut lire dans le journal Reflets « recréer des  espaces verts », cela prouve bien qu’on a traversé une phase de destruction des espaces  verts… A quand les articles réclamés dans Reflets pour rappeler fermement les obligations  et droits sur la sécurité routière, la sécurité, en matière propreté, salubrité et stationnement  avec les règles générales et particulières à Bondy.
  • A noter que la place de la gare se dégrade déjà ! Echanges sur le concours des jardins et des  balcons fleuris, les pesticides. A ce propos, une dame a exposé le grave problème  d’intoxication rencontré par les habitants de sa copropriété au sujet d’une personne qui  n’hésite pas à tout arroser de pesticides ! Cela fait des années que cela dure sans qu’une  solution soit trouvée. Le commissariat a même refusé d’enregistrer la plainte des copropriétaires, seule une main courante a été établie, courriers à deux ministres, courrier au  ministère de l’environnement, rien n’y a fait. Des investigations diverses vont être menées  par le Conseil Consultatif pour mieux comprendre la situation. A ce propos, une soirée a été  organisée par l’association Bondy Ecologie à l’espace Chauzy autour du film    « Pesticide, mon  amour », il serait peut-être intéressant de le projeter lors d’une prochaine séance de Conseil  Consultatif, il est très édifiant tout en étant assez court et humoristique ! L’annonce est  faite, voir si cette proposition peut être reprise.
  • Sont abordés aussi les problèmes des routes qui sont refaites mais pour un prix modique  sans revoir la structure profonde de la chaussée. De tels travaux prolongent ainsi l’état des  routes au mieux pour 10/15 ans.  Les riverains de la rue Paul Vaillant Couturier, rue pavée qui, au vu de son mauvais état  vient d’avoir droit à sa couche de bitume, rencontrent de petits problèmes. Cette  surélévation/chaussée plus haute que le trottoir, a réservé des surprises à deux familles qui  ne peuvent plus sortir leur voiture sans qu’elle « frotte ». Ce fait a été signalé à la mairie et  tout devait être revu et corrigé très rapidement, le temps passe et rien n’est encore fait.  Certains habitants n’étaient pas convaincus par ces travaux car ils craignaient des problèmes  et leurs craintes, finalement, se concrétisent. Les voitures roulent plus vite depuis les  travaux, côté esthétique, ce n’est pas très joli, les bordures ne sont pas faites, le seront-elles  un jour ? Sortie de voiture difficile… C’est un peu le même genre de travaux que pour la rue de l’égalité, nous demandons donc à  un riverain, présent à cette séance, de nous dire comment les choses se passent pour cette  rue. « L’infrastructure de Bondy est quand même assez délabrée et il faut reconnaître que  de couler du bitume sur des pavés est une solution». Les habitants de la rue sont très  contents des travaux, ils constatent que c’est beaucoup moins bruyant, de plus, le marquage  au sol tout au long de la rue en alternance, évite le stationnement anarchique et régule la  vitesse des automobilistes. Il y a des petits problèmes en cas de pluie car les trottoirs ne sont  plus assez hauts par rapport à la route ; du coup, la ville a entrepris des travaux pour  améliorer la situation. Il faut dire que la rue de l’égalité n’était pas aussi bombée que la rue  Paul Vaillant Couturier. La rue Salengro dont la structure de la rue n’a pas été refaite avant la pose de l’enrobé,  commence à s’effondrer par endroits. A signaler et à surveiller.
  • Ramassage des déchets verts, la collecte a repris depuis le 1er avril 2013 et elle aura lieu  jusqu’au dernier lundi de novembre de 13h à 19h. Des problèmes de ramassage sont  signalés, des personnes n’ont pas reçu de sacs en papier ; il faut voir avec le service déchets  d’Est Ensemble qui fonctionne beaucoup mieux depuis qu’au début (conseil du CCQ, acheter  un composteur avec Est Ensemble à un prix déjà modique de 20 euros qui va passer à 10  euros + acquisition personnelle d’un broyeur = des économies car moins de poubelles et  zéro tracas de ramassages ! Si les gens broient et compostent, plus trop besoin de ramasser  les déchets verts ! Encore plus d’économies ! Ce broyeur, vous pouvez l’acheter à plusieurs,  ce qui développera le lien dans votre rue, dans votre quartier…

2) Projets sur le quartier pour 2013

4 projets sont prévus sur notre quartier avec le budget de la ville :

  • Restructuration du square de la Roseraie, en face de l’ancienne gendarmerie.
  • Plantations et remise en état du petit parc entre le cinéma Malraux et le bâtiment qui était un ancien studio de photographie.
  • Végétalisation de la fontaine du parc François Mitterrand.
  • Restructuration de la place Charles de Gaulle : nous avions des questions pour le  réaménagement de cette place. En effet, pour réserver des places aux professeurs de  musique, il a été décidé par les services techniques, avec l’accord des élus voirie et espaces  verts, de diviser la place en deux et d’installer des barrières pour des entrées séparées. Au  départ, cette place était ornée de grands arbres répertoriés et protégés. Certains étaient  malades et abîmés par les incendies de voitures, on ne sait pas, à ce jour, s’ils étaient tous  vraiment malades. En tous les cas, d’un côté de la place, ils ont tous été abattus. Ils ne  devaient pas être remplacés mais au cours d’un rendez-vous du bureau avec le service   « Parcs et Jardins », nous avons rappelé que ces arbres étaient classés et qu’ils devaient  donc obligatoirement être remplacés par des arbres identiques, c’est-à-dire des arbres à  hautes tiges. Nous avions donc plein d’interrogations sur ce projet qu’on n’a finalement pas  vraiment abordé. Affaire à suivre…

3) Budget CCQ pour 2013 : pour ce budget, les projets ne manquent pas !

  • Achat d’un radar pédagogique (3400 euros), vote pour accord : ok pour la majorité des participants.
  • Réfection de trottoirs, grande priorité des participants ! (encore à déterminer, proposition  pour la réfection des bouts de trottoirs en béton complètement détériorés, coin rue des  droits de l’homme avec la rue du Breuil, coin rue Paul Vaillant Couturier avec la rue Jean  Jaurès, coin rue Paul Vaillant couturier avec la rue du Breuil, portion de trottoir devant les 39  et 41 de la rue Jean Jaurès, divers trous rue Roger Salengro, av de la République, liste non  exhaustive…) Vote pour accord : ok pour la majorité des participants pour une réfection  des trottoirs les plus abîmés, demande de devis. Le mardi 16 avril, visite du quartier avec  l’élu à la voirie pour faire une sorte « d’audit » de l’état du quartier et des travaux  prioritaires, répartition à faire sur le budget de la ville et sur le nôtre.
  • Achat des graines et des bulbes pour fleurir les pieds d’arbres et le terrain à côté de  François Mitterrand (somme de 600 euros à peu près). Vote pour accord : ok pour la  majorité des participants. A été établie la liste des personnes qui souhaitent participer au  fleurissement des trottoirs : Françoise Vieville, Odette Dieuaide, Philippe Fauvel, Yvonne  Duverger, Gérard Watiotienne, Maribé Durgeat. Cela fait peu de personnes  volontaires pour mettre en place notre projet, si cela vous intéresse, n’hésitez  pas à nous faire signe soit par mail, soit par téléphone (06  13 77 48 27), soit en glissant un mot dans notre boîte à lettres située dans le hall de la mairie !
  • Installation de « dazibaos », panneaux libres pour que les gens puissent s’exprimer. Une  pierre supplémentaire dans l’expression des citoyens. Il faut s’attendre à des bêtises de la  part de certains mais d’autres s’exprimeront et peut-être viendront participer aux Conseils Consultatifs.

4) Informations diverses

  • Le prochain CCQ aura lieu le 31 mai 2013, on y parlera, entre autres, de la maison de  quartier Brassens en présence de son directeur et de la fête de quartier prévue le 15 juin,  place Neuburger. Nous arrêterons définitivement la liste des travaux que nous ferons avec le  budget 2013. Les autres sujets ne sont pas encore vraiment déterminés…
  • Quelques mots sur le samedi 23 mars 2013, journée dédiée au compostage : ce fut une  réussite, 60 personnes sont venues tout au long de la journée, peut-être 35 composteurs  vendus (en tant que présidente du Conseil, je n’ai pas encore les chiffres exacts car des  personnes sont venues sans réserver, ou en ont commandé le lendemain et dans la semaine  qui a suivi…). Nous aimerions, à présent, que les autres quartiers s’y mettent aussi. Sur  l’agglomération d’Est Ensemble, nous en sommes à 2041 composteurs. Il faut avoir présent à  l’esprit que de nombreuses personnes compostent dans leur jardin sans acquérir de composteur.

Au plaisir de vous revoir prochainement, et vraiment, un grand merci pour les personnes qui apportent de quoi boire et grignoter !

Depuis quelques temps, nous tournons à une petite quarantaine de présents, avec de nouvelles  personnes, où êtes-vous passés les anciens ? Nous avons besoin de vous pour développer davantage la démocratie participative, pour décider tous ensemble de la vie du quartier, de ses aménagements !

Maribé Durgeat, maire adjointe, présidente du CCQ Mainguy/Moulin à vent

Bilan de l’action du samedi 23 mars en faveur du compostage

Journée organisée par le Conseil Consultatif du Quartier Mainguy/Moulin à vent avec la collaboration d’ Est Ensemble

Ce samedi 23 mars a eu lieu la troisième initiative du CCQ Mainguy/Moulin à vent pour entraîner les habitants du quartier à composter.

compostage 3

1300 flyers distribués avec explications à l’appui pour motiver les gens à s’y mettre et un article dans le « Reflets » de mars, ont contribué à faire de cette journée un succès. Près de soixante dix personnes sont venues pour s’informer, discuter de compostage et 35 sont reparties avec un composteur !

Les participants étaient très satisfaits et ont contribué par leur présence à l’appropriation par la population de ces démarches nouvelles, qui nécessitent de changer nos habitudes de consommation.

journée compostage 2

Une étude sur les déchets précise qu’en moyenne chaque famille produit 73 kg de déchets putrescibles par an, dont la majeure partie pourrait être compostée. En effet, on peut constater, grâce au compostage, que sortir la poubelle une fois par mois suffit, à condition, bien sûr, de manger des fruits et des légumes frais régulièrement. Cela peut donc également aider les gens à revenir à une alimentation plus naturelle, mais aussi à réaliser des économies – non seulement sur la taxe des ordures ménagères, mais aussi sur les dépenses de santé. Il ne faut pas oublier non plus que le compostage massif pourra aussi nous aider à limiter le nombre d’incinérateurs, source de pollution, et qu’il permet d’enrichir notre terre !

Dépasser les limites du quartier du Mainguy/Moulin à vent et s’adresser à l’ensemble des Bondynois afin de propager le compostage sur toute la ville devient nécessaire. Nous devons sensibiliser le plus grand nombre à la préservation de notre environnement à travers la question de la réduction des déchets à la source, tout en favorisant les économies. Un développement de cette initiative aux autres Conseils de Quartier et à l’échelle de la ville nous semble être une réelle opportunité.

A terme, nous espérons que toutes les villes d’Est Ensemble tendent au développement du compostage.

Maribé Durgeat, Présidente du Conseil Consultatif du Quartier Mainguy/Moulin à vent.

Présentation du Conseil Consultatif de Quartier du Mainguy / Moulin à vent

Le Conseil de Quartier du Mainguy / Moulin à vent

soirée compost CCQ

1. Le rôle des Conseils de quartiers

Les conseils de quartier répondent à une conception de la démocratie selon laquelle tous les habitants et usagers ont leur place pour décider de leur avenir. Par le vote bien sûr, en désignant leurs représentants, mais aussi au quotidien pendant toute la durée du mandat, pour veiller au respect des engagements de ces représentants, mais aussi pour co-construire et parfaire les politiques publiques par l’expertise et les compétences de chacun. La contribution à la démocratie locale peut prendre des formes diverses, notamment à travers la participation et l’engagement dans un Conseil de Quartier.

Pour Maribé Durgeat, adjointe au maire en charge de la démocratie participative et présidente du Conseil de Quartier du Mainguy/Moulin à vent, « Les habitants doivent se réapproprier la vie de la commune, ils ne doivent pas en rester à l’écart. Il est indispensable de leur rendre la parole et de leur faire prendre conscience qu’ils peuvent avoir un avis sur un projet, des opinions, des idées sur la façon de le mener, et surtout qu’ils ne doivent pas hésiter à les exprimer. La ville ne peut pas se faire à côté des habitants, mais avec eux, c’est pourquoi il faut leur redonner la parole et les rendre acteurs et forces de propositions ».

A Bondy, depuis 2001, des élus s’engagent au quotidien dans l’exercice de cette démocratie participative. Cet exercice n’est pas évident car il implique d’apprendre à écouter les points de vue des autres, les comprendre, exposer le sien et dessiner ensemble – élus, techniciens et habitants – l’avenir de la ville.

2. Le fonctionnement du Conseil Consultatif de Quartier 

A. Le bureau

Le Conseil Consultatif de Quartier (CCQ) fonctionne avec un bureau présidé par Maribé Durgeat, adjointe au maire en charge de la démocratie participative, et Bernard Vernet, vice-président. Il se compose également de 8 membres actifs : Yvonne Duverger, Lucienne Gaudé, Françoise Mary, Odette Dieuaide, Françoise Marchand, Stéphanie Poirier, Nicole Evezard, Boujemâa El Kasmi, Alain Boucher.

Le bureau se réunit une fois par mois, les lundis.

Il organise des rendez-vous réguliers avec les services municipaux avec lesquels le conseil est amené à travailler : la voirie, la police de l’environnement, les parcs et jardins, le cadre de vie. Le bureau tente aussi d’avoir des contacts réguliers avec la police nationale. Ces rencontres permettent notamment de répondre aux questions des habitants et du bureau, et favorisent généralement la mise en œuvre des démarches.

Les membres du bureau échangent régulièrement entre eux, notamment autour des informations ou actualités du quartier.

B. Les membres

Peuvent être membres du Conseil de Quartier tous les habitants du quartier qui le souhaitent.

Ce sont environ 160 personnes qui reçoivent régulièrement les informations, invitations, convocations et comptes rendus du CCQ.

C. Les réunions

Le Conseil de quartier se réunit deux fois par trimestre idéalement, et généralement entre 5 et 6 fois par an.

Une fête du CCQ a lieu chaque année – la dernière a eu lieu le 8 septembre 2012 – ainsi que d’autres événements spécifiques au cours de l’année. Par exemple, le 23 mars prochain se tiendra une journée d’initiation au compostage, en partenariat avec Est Ensemble.

Les comptes rendus quant à eux sont disponibles sur le site internet de la ville : www.ville-bondy.fr

D. Le budget

Les Conseils de Quartier bénéficient d’un budget de 30 000 euros par an. Les membres organisent des tables de réflexions  pour réfléchir aux actions qui peuvent être menées tout au long de l’année avec ce budget.

En 2011 et 2012 par exemple, ce budget a permis la pose de plusieurs bancs, la réfection des allées et du tertre dans le parc François Mitterrand.

 

3. Les projets pour l’année 2013

  • Sensibilisation à la consommation responsable : Le 23 mars 2013, le CCQ organise une journée d’initiation au compostage. L’objectif est de faire prendre conscience aux habitants des possibilités offertes par le compostage : réduction des déchets, impact sur le coût (pour la collecte des déchets par habitants) et effets positifs sur l’environnement.

Un maître composteur de la communauté d’agglomération Est Ensemble sera présente et dispensera des formations tout au long de la journée.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire à l’avance  et pourront repartir avec leur composteur à la fin de la journée.

Même si les habitants ne sont pas décidés à acquérir un composteur tout de suite, ils peuvent, bien sûr, venir assister à une des présentations offertes sur la journée. Rappel : 20 euros par famille, pour un composteur, un seau et un mélangeur. Pour l’habitat collectif, c’est 25 euros pour la collectivité + 10 euros par famille. Il n’est pas obligatoire non plus, d’habiter dans le périmètre du CCQ du Mainguy/Moulin à vent, il faut seulement être Bondynois.

  • Le fleurissement des pieds d’arbres : L’objectif ici est de fleurir partout où cela est possible, en faisant prendre conscience aux gens que la nature a sa place en ville et qu’on peut se la réapproprier, ne serait-ce qu’en agissant devant chez soi, sans forcément attendre les actions de la mairie.
  • Revalorisation du petit commerce : Les réflexions sont en cours pour travailler sur la problématique du petit commerce et de la proximité dans le quartier. Les commerçants sont généralement confrontés à des problèmes de rentabilité, mais des solutions doivent pouvoir permettre de réintroduire des commerces et de la proximité, et ainsi plus d’interaction au sein de la population.
  • Achat de radars pédagogiques : ce projet est à l’étude, et aurait pour objectif de pouvoir mesurer les divers impacts de la circulation sur le quartier et mettre en route une prise de conscience des conducteurs quant à leur vitesse qui est parfois vraiment excessive alors qu’il y a des écoles.
  • Poursuite de la découverte des céramiques d’ornement de façades de maisons : en présence de Françoise Mary, spécialiste, entre autres, dans le domaine des céramiques de façades. Une première initiative avait eu lieu à l’automne 2012, et avait permis de découvrir des céramiques qui ornent certaines maisons du quartier du Mainguy spécifiquement (voir exposition des photos de cette visite dans le hall de la mairie). En 2013, une deuxième balade est prévue pour découvrir, cette fois-ci, le quartier du Moulin à vent.

Pour conclure, Maribé Durgeat précise : « la démocratie participative a du mal à trouver sa place depuis qu’elle a été instaurée dans notre ville voilà une dizaine d’années. On peut noter un progrès certain dans la collaboration entre les services et les Conseils Consultatifs de Quartier, mais il n’en reste pas moins qu’on peut ressentir une certaine frilosité qui empêche la démocratie participative d’avoir la place qu’elle serait en droit d’avoir dans tous les débats, l’élaboration des projets ou du budget ».

 

Contacts CCQ Mainguy /  Moulin à Vent :

–          tél : 06 13 77 48 27,

–          par mail : mainguy.moulin@gmail.com

–          courrier : dans notre boîte à lettres située dans le hall de la mairie.

Réunion publique: Présentation du projet de rénovation de l’école maternelle du Mainguy

perspective-ext-basse-def-1.jpg                                                                                                               Brice Launay

Mardi 22 janvier 2013, Madame Sylvine Thomassin, maire de Bondy, se rendra à 18h30 dans le préau de l’école maternelle Mainguy pour rencontrer parents, enseignants et habitants, au sujet de la rénovation de l’école maternelle.

En présence du cabinet d’architecte RANDJA, le projet de rénovation sera en effet présenté et les détails des travaux, qui commenceront à l’été 2013, seront exposés.

L’objectif de cet important projet de rénovation est de permettre à l’école maternelle du Mainguy de pouvoir répondre, dès la rentrée 2014, aux besoins sans cesse croissants en termes d’effectifs.

Ce projet, qui se veut innovant tout en respectant la structure historique en meulière du bâtiment, associera bois et verre, à travers une structure nouvelle qui viendra se poser en hauteur au-dessus de la cour de récréation et d’une partie des bâtiments actuels.

Pour plus d’informations sur le projet, n’hésitez pas à appeler le secrétariat de Patrick Sollier, adjoint en charge des politiques éducatives, au 01 48 50 53 04.