Qu’attend-on pour lutter contre la pollution de l’air ?

Les élus EELV de Paris et de la Région se mobilisent pour demander des mesures concrètes permettant de lutter contre la pollution de l’air, qui expose des millions de personnes à des niveaux de pollution bien supérieurs à la réglementation en vigueur.  

poumon en détresse

Alerte à la pollution hier, alerte à la pollution demain… Sous le coup d’une procédure européenne pour non-respect de la directive sur la qualité de l’air, la France reste le mauvais élève de l’Europe, comme on peut le voir notamment sur le site comparatif européen http://www.airqualitynow.eu/fr/ .

En Ile-de-France, AirParif estime que 3 millions de personnes sont exposées à des niveaux de pollution qui ne respectent pas la réglementation, principalement le long du trafic et dans le cœur de l’agglomération.
Les records de pollution ont été observés sur l’autoroute A1, au niveau de Saint-Denis sur le périphérique, avec plus d’une centaine de dépassements en 2012. Viennent ensuite l’avenue des Champs-Elysées et la place de l’Opéra.
Depuis des années les élus écologistes exhortent le préfet de police à prendre les mesures de sa compétence pour réduire la circulation automobile, principale responsable des émissions de gaz polluants.

Les préfets de droite ne faisaient rien… nous n’étions pas surpris.
Mais le nouveau préfet de gauche, qu’attend-il pour lutter enfin contre la pollution de l’air ?
Les élus écologistes continuent donc leurs actions pour lui demander de prendre enfin ses responsabilités et de mettre en place les mesures d’urgence de réduire de la pollution automobile en Ile-de-France.

Les élus EELV de Bondy – Les Pavillons-Sous-Bois

 

Publicités