Le Blog EELV de Bondy et Les Pavillons-sous-Bois

Conseil municipal du 27 juin 2013

Interventions des élus du groupe EELV

DSC_2448

Dossier 13-16 : Salle André REMOND – Philippe Gauthier

« Cette salle rénovée permettra la pratique du badminton, du tennis de table et du tir à l’arc mais elle sera bien sur utilisée par les scolaires.

Les niveaux de subventions possibles nous permettent d’améliorer le projet et ainsi de mieux répondre aux demandes des utilisateurs, utilisateurs que  nous avons bien sur associés à ce projet de rénovation.

Je rappelle que cette rénovation s’inscrit dans le plan de relance de l’Etat pour les équipements sportifs en Seine Saint Denis.

Grâce à l’aide du conseil régional et du conseil général, nous espérons atteindre un taux de subvention de 80%, c’est d’ailleurs l’objectif que nous avons dans tous les projets de construction ou de rénovation d’installations sportives ».

Dossier 13-19 : Contrat de développement territorial – Maribé Durgeat 

 » C’est une position personnelle dans ce conseil municipal mais ce n’est pas une position isolée au sein des écologistes. En tant qu’écologiste penchant vers la décroissance (le mot ne convient pas vraiment mais il reste explicite), ce n’est pas du tout ma façon de concevoir l’avenir.

Pour moi, il faudrait vraiment opérer un changement de cap et arrêter d’être obsédé par une croissance qui n’a plus lieu d’être vu les ressources de la planète et la pollution, entre autres. Il faut tout mettre en œuvre pour une remise en cause globale de notre façon de vivre, de consommer, de produire et cesser de piller les ressources de continents comme l’Afrique ou de faire produire par les pays pauvres ce qui intéresse les pays encore un peu riches à ce jour. Je m’abstiendrai sur ce point « .

Dossier 13-20 : répartition des conseillers communautaires – Patrick Sollier

« Nous pensons que cette délibération qui propose de maintenir à l’identique la répartition actuelle des sièges des conseillers communautaires entre les 9 villes de notre agglomération pour la prochaine mandature aurait mérité une analyse et un débat plus approfondi qu’il ne l’a été.

En effet la situation politique de 2009-2010 qui avait amené cette répartition autour d’un pacte fondateur n’est plus exactement la même aujourd’hui.

Sans remettre en cause le principe par ailleurs intéressant qui sous représente les plus grosses villes pour offrir une représentation plus importante pour les petites villes, il nous semble néanmoins qu’il aurait fallu examiner la situation de manière plus précise, quand certaines villes refusent par exemple d’accorder une place à leur opposition alors qu’une ville comme Montreuil en accord 8 sur 17.

Il ne nous semble pas non plus cohérent de maintenir le chiffre de 91 conseillers communautaires alors que la loi en prévoit 80. Cela ne correspond pas de notre point de vue à l’objectif de sobriété affiché par ailleurs par notre communauté.

Le travail n’est pas plus facile à 91, et l’absentéisme qui reste important dans les instances régulières (bureau et conseil communautaire) le démontre largement.

En conséquence notre groupe s’abstiendra sur cette délibération ».

Dossier 13-28 : Mise à disposition du personnel communal auprès de l’ASB – Philippe Gauthier

« Les maîtres-nageurs ont été transférés à la communauté d’agglomération, cependant la ville mettait à disposition de l’AS Bondy deux MNS depuis de nombreuses années. Cette délibération permet d’actualiser la situation de ces deux agents.

Suite à la disparition d’Alain Simondin, l’ASB était à la recherche d’un nouveau directeur administratif. La ville met donc à disposition de l’AS Bondy un agent qui, j’en suis persuadé, a toutes les compétences nécessaires pour œuvrer  efficacement au développement du sport dans notre ville.

L’ASB reversera bien évidemment à la ville le montant correspondant au salaire de ce collaborateur ».

Dossier 13 – 38 : modification du mur séparatif de l’ancienne gendarmerie de Bondy – Agnès Hugues

« En tant que conseillère municipale en charge des parcs et jardins, c’est avec grand plaisir que j’ouvrirai, le dimanche 7 juillet prochain, le jardin de l’ancienne gendarmerie aux Bondynois.

Nous avons en effet souhaité que les 3000 m² de jardin puissent être accessibles aux habitants dès cet été, en attendant la réhabilitation des écuries et l’inauguration officielle qui aura lieu à l’automne.

Grâce au travail de nos services, et notamment de nos jardiniers, les habitants seront invités à un parcours initiatique au travers du temps depuis le moyen Age jusqu’à nos jours grâce à l’articulation d’espaces et d’ambiances tout au long du jardin : jardin médiéval, jardin potager, jardin d’essai et friche de biodiversité.

Nous espérons que la ville pourra acquérir rapidement les terrains nécessaires auprès de Bondy Habitat pour permettre l’agrandissement et l’ouverture de ce jardin sur la cité des fleurs et ses habitants ».

Dossier 13-40 et 13-41 : enfouissement des réseaux – Maribé Durgeat

« Les travaux d’enfouissement de réseaux ne doivent pas entraîner de préjudices pour les arbres et leurs racines (rappelons-nous de la rue de la liberté ou de l’avenue Henri Barbusse…). Il est nécessaire qu’une recommandation spéciale apparaisse dans la convention d’enfouissement des réseaux afin de protéger les arbres.

Quelques élus et services, des membres d’associations sont en train de préparer une charte de l’arbre, une commission pourrait être mise en place afin qu’elle puisse être consultée pour tout projet d’enfouissement s’il y a des arbres à proximité du projet. »

 

Dossier 13-43 : Règlement par prélèvement des factures de consommation d’eau – Philippe Gauthier

« Il existe un litige sur notre appartenance ou non au SEDIF (Syndicat des Eaux d’île de France). Aussi cette délibération est à notre sens prématurée tant que ce litige n’est pas résolu, et ne nous semble donc pas opportune, c’est pourquoi nous nous abstiendrons ».

 

Dossier 13-47 : Marché d’aménagement d’une crèche de 60 berceaux – Maribé Durgeat

 » J’émets une réserve pour cette délibération, car je ne comprends pas qu’on rajoute des chauffages électriques d’appoint. C’est un bâtiment neuf, il aurait dû être construit en énergie passive, et si tel avait été le cas nous n’aurions pas eu besoin de faire appel à ce chauffage électrique qui n’est pas du tout écologique et qui provient de l’énergie nucléaire. »

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 23/07/2013 par dans Actualités des élus de la ville de Bondy, Conseils municipaux.