Le Blog EELV de Bondy et Les Pavillons-sous-Bois

EELV 93 condamne l’absence remarquée des députés de Seine Saint-Denis
lors de la séance de vote sur l’interdiction du glyphosate
Le glyphosate, produit par l’entreprise Monsanto, est un herbicide au cœur de
plusieurs scandales. Les « Monsanto papers » ont par exemple démontré que cette
industrie avait régulièrement retouché en sa faveur des études d’impact sur
l’environnement, sur la santé des utilisateurs et sur celle des populations.
Le président de la République avait annoncé qu’il serait interdit dans moins de 3 ans,
le temps de trouver d’autres alternatives.
En réponse à la volonté du ministre de l’agriculture de trahir cet engagement, le
député Mathieu Orphelin, ex porte-parole de Nicolas Hulot, avait proposé un
amendement permettant d’interdire cette substance dans moins de trois ans avec
des possibilités de dérogations.

En séance le 29 mai, cet amendement a été repoussé par 63 voix contre 20. Si les
députés communistes, insoumis et socialistes qui se revendiquent pourtant de
l’écologie avaient été présents, cet amendement aurait pu être adopté.

Les écologistes du 93 condamnent l’absence de Stéphane Peu, Clementine Autain,
Alexis Corbière, Bastien Lachaud, Sabine Rubin, Éric Cocquerel et Marie-Georges
Buffet qui perdent ainsi toute crédibilité en matière d’écologie.
Les collectifs et associations qui se battent depuis des années contre l’usage de ce
produit chimique et pour faire éclater la vérité sur sa nocivité s’en souviendront sans
doute!
Ce combat contre le glyphosate n’a rien de symbolique : en le bannissant des
usages, cela permettrait de restaurer le vivant dans nos cours d’eau, nos sols et de
remettre la science agronomique au cœur des pratiques agricoles.

Pour EELV 93
Didier Delpeyrou Porte-Parole

 

 

CP EELV 93 vote contre le glyphosate

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 01/06/2018 par dans Actualités des élus de la ville de Bondy.

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :