Le Blog EELV de Bondy et Les Pavillons-sous-Bois

Retour sur le conseil municipal du 28 mars 2013

EELV Bondy pavillons carré

1 3 – 3 Budget principal – Approbation du budget primitif de l´exercice 2013   _ Philippe Gauthier

La construction du budget d’une collectivité territoriale est un exercice difficile. Nous le répétons souvent, notre marge de manœuvre est très étroite. Quand nous retirons les charges liées au personnel et les dépenses obligatoires au bon fonctionnement des services municipaux, on voit bien que la part qui reste à consacrer à des investissements ou actions nouvelles est extrêmement faible, notamment pour répondre à l’urgence écologique.

La construction budgétaire de cette année n’a pas été le fruit d’un débat politique mais bien la résultante de l’élimination de ce qui ne peut pas ou plus être assumé.

Nous considérons que le fait de prendre part à une majorité implique des responsabilités, et nous préférons participer à la définition du cap, prendre part aux débats, partager et affronter les difficultés, plutôt que de rester sur le bord et la route et de cultiver l’art facile de la protestation. Sans cela, il n’y aura toujours que le gouvernement des mêmes par les mêmes et aucune solution nouvelle ne verra jamais le jour.

En cette période de crise, nous, écologistes, avons la conviction que la construction d’un budget doit être le reflet d’une politique engagée et ambitieuse, notamment en faveur de la solidarité et de la préservation de l’environnement. D’après nous, la seule manière de gérer correctement un budget municipal est d’avoir une vision sur le long terme, tant sur la durée d’un mandat que sur une période bien plus éloignée.

Nous sommes malheureusement conduits à gérer un budget contraint, et non construit, un budget de l’obligatoire, de l’urgent, de l’indispensable, dicté par des décisions gouvernementales, par l’urgence sociale qui plonge nos concitoyens peut être un peu plus qu’ailleurs dans la crise économique, et par une démographie difficilement maitrisable. Nos choix politiques, sur plusieurs années, ont des répercussions sur l’action municipale, et contraignent nos marges de manœuvre, mais aussi et surtout nos budgets. Si nous n’en prenons pas conscience et n’adoptons pas une construction budgétaire politique sur le long terme, les choses ne pourront pas évoluer.

Ces choix politiques peuvent être perçus comme insuffisants par beaucoup de bondynois, qui auront l’impression que leurs difficultés ne sont pas assez prises en compte et que les choses ne changent pas en leur faveur, alors même que notre ville fait tout son possible pour assumer le maximum, et notamment l’indispensable.

Il y a malgré tout des politiques prioritaires dont les écologistes ne peuvent que se féliciter, telles que le budget de l’éducation mais aussi les efforts pour l’emploi des jeunes et la poursuite du projet de rénovation urbaine pour laquelle les ressources mobilisées sont très importantes.

Nous voulons montrer à chaque habitant ce qu’est l’écologie en action: dynamique, populaire et solidaire, telle que nous l’avions précisé lors du débat d’orientation budgétaire le mois dernier.

Nous avions proposé les améliorations que nous jugions utiles pour mieux prendre en charge la transition écologique. Nous avions par exemple indiqué les économies supplémentaires qui pourraient naître d’une action plus résolue contre les gaspillages de notre société ou d’une construction plus réfléchie et politique de notre budget. Cependant, compte tenu de la situation actuelle de notre ville, les élus de notre groupe assumeront ce budget.

 

1 3 – 11 Attribution de subventions aux associations – Sports  _ Philippe Gauthier

Nous n’avons pas les plus belles installations sportives du monde, nous manquons certes d’équipements sportifs mais grâce au tissu associatif dynamique nos installations vivent et sont occupées de 8 h à 23h.

C’est pour aider ces associations que nous votons aujourd’hui cette délibération.

Ce vote est pour moi l’occasion de remercier tous les bénévoles qui œuvrent quotidiennement pour le développement du sport à Bondy. Plusieurs centaines de Bondynois sont concernés par ces subventions à diverses associations que vous connaissez surement depuis longtemps.

Une mention spéciale au CKF, association que fréquente plus de 350 bondynois, qui utilise ses propres installations, sans aucune mise à dispo de la municipalité, et qui a des résultats sportifs remarquables.

Un mot également sur une toute jeune association, le Badminton Club 93 qui a énormément progressé dans son nombre de licenciés, ils sont maintenant 59  licenciés. Cette association s’appuie en particulier sur les jeunes du lycée Jean Renoir qui sont à la fois pratiquants et dirigeants.

Au vélo Club de Bondy, c’est une femme, comme souvent à Bondy, qui porte haut les couleurs de notre ville : Sandrine Bideau est membre de l’équipe de France.

Cette liste n’est pas définitive et nous aurons l’occasion de revenir sur des demandes de subventions pour d’autres associations.

 

1 3 – 23 Approbation de la Convention entre l´Association Sportive de Bondy et la Ville de Bondy pour l´année 2013  _ Philippe Gauthier

Nous avons évoqué l’an dernier l’audit effectué auprès de l’Association Sportive de Bondy. Depuis, l’AS Bondy a réalisé des économies, ce qui nous permet aujourd’hui de proposer une subvention en baisse de 80 000€ soit une baisse de plus de 6%.

L’association a poursuivi ses interventions scolaires, développé l’école des sports et bien sur continué les sports en compétition.

Conformément à notre demande, l’association a développé ses activités sportives pendant les vacances scolaires. De nombreux stages ont été organisés et l’été dernier, en partenariat avec les centres de loisirs, ce sont les jeux olympiques bondynois qui ont été organisés et ce fut un beau succès.

Le partenariat avec le collège Brossolette et la classe Maitrise radio France pôle sportif continue et se développe.

Pour faire simple, nous avons demandé à l’ASB de faire plus avec moins d’argent.

Quelques résultats remarquables qui mettent en avant l’excellent travail de formation réalisé par les éducateurs de l’ASB et qui récompensent l’investissement de tous les bénévoles.

  • Lauren Rembi et sa sœur Joséphine Jacques André Coquin ont fait plusieurs podium de coupe du monde en escrime et forment l’ossature de l’équipe de France,et quand on connait le niveau de l’escrime française ce n’est pas rien;
  • Des plus jeunes aussi, Aleksandar Popovic (Cadet 2ème année – Boxe amateur) a remporté le titre de Champion de France des Moins de 63 Kg à Berck;
  • Le week-end dernier, les cadettes de l’ASB Tennis,Sara et Tania Cakarevic et Clémence Peterman  ont fini 3ème du championnat de France par équipes;
  • De nombreux jeunes, formés à l’AS Bondy football sont aujourd’hui dans des clubs professionnels, et nous espérons qu’une jeune fille intégrera l’Institut national du Football à Clairefontaine l’année prochaine.

 

Je ne peux pas terminer mon intervention sur l’ASB sans évoquer la mémoire d’Alain Simondin, directeur de l’ASB qui nous a quitté cette année. Il a été une figure marquante du sport bondynois pendant de très nombreuses années.

1 3 – 24 Approbation de la convention constitutive d´un groupement de commande entre la Ville de Bondy et la Ville de Noisy-le-Sec pour l´organisation d´activités de loisirs tout public dans le cadre de l´initiative – L´ETE DU CANAL 2013  _ Philippe Gauthier

 

Depuis maintenant quatre ans, les villes de Bondy et de Noisy-le-Sec, avec la coopération du Comité Départemental de Tourisme (C.D.T), unissent leurs efforts financiers et humains pour proposer pendant un mois sur les bords du canal, une manifestation estivale, tout public.

Elle a comme animation principale un Parc Nautique Urbain, complété par différentes activités sportives et ludiques.

Cette initiative a pour objectif de permettre aux habitants des deux villes de découvrir ces espaces, et de se les (ré)approprier, dans la perspective d’un profond et futur réaménagement des berges.

Elle connaît un succès croissant, 30 % de participants en plus entre 2010 et 2011, près de 20% du nombre d’usagers entre l’édition 2011 et celle de 2012 malgré de mauvaises conditions climatiques. 25 186 personnes  sont venues au bord du canal l’été dernier.

 

C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous renouvellerons cette opération du 6 juillet au 4 août 2013 en étroite collaboration avec la ville de Noisy et le Comité départemental du tourisme.

 

 

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 03/04/2013 par dans Conseils municipaux.