Le Blog EELV de Bondy et Les Pavillons-sous-Bois

Compte rendu du conseil consultatif du quartier Mainguy/Moulin à Vent du 12 avril 2013

Personnes présentes

journée compostage 1Présidente : Maribé Durgeat

Vice-président : Bernard Vernet

Membres du bureau présents : Odette Dieuaide, Nicole Evezard, Lucienne Gaudé, Françoise Mary, Yvonne Duverger, Boujemâa El Kasmi

Intervenant prévu : M Pascal Debieu, responsable du service « Parcs et Jardins »

34 participants dont quelques nouvelles personnes, nous leur souhaitons la bienvenue.

La séance s’est déroulée de 20H00 à 23h, mais sans le responsable du service « Parcs et Jardins » qui n’a finalement pas pu se libérer.

Compte rendu de la séance

1) Questions diverses

  • Un monsieur signale que les voitures roulent très vite rue Jean Jaurès et qu’il y aurait  vraiment un effort à faire du côté des trottoirs de la ville qui sont en très mauvais état. Il  signale également qu’il manque des plaques nominatives de rue.
  • Une question concernant l’avenue de la République, un radar a été installé d’abord d’un côté  puis maintenant de l’autre, serait-ce en prévision d’études pour le double sens de l’avenue de la République ? Pour de futurs travaux dans cette avenue ?
  • Une autre personne est dubitative sur le devenir des Conseils Consultatifs de Quartier sur la  ville… Les différents articles dans Reflets ne « reflètent » pas la  dynamique qui peut être insufflée par la démocratie participative. Le mot «consultatif» est  de moins en moins utilisé alors que la consultation est l’étape primordiale dans tout projet,  le terme ici est employé dans le sens de «concertation». D’autres enchaînent sur ce point et  demandent que d’une façon générale, la concertation s’établisse avec les habitants. C’est un  concept qui semble échapper complètement à l’équipe municipale. Au sein du Conseil  Consultatif du Quartier du Mainguy, il n’en est pas de même, la démocratie participative  existe, il y a une vraie recherche, comment retrouver cet esprit avec le Conseil Municipal ?  Les élus doivent écouter avant de décider et c’est donc là, que le mot consultatif a toute sa  valeur. Dans le même ordre d’idée, il y a un dysfonctionnement au sein du Conseil Municipal  et on peut le vérifier lors des commissions municipales qui ont lieu une semaine avant  chaque Conseil Municipal. L’inefficacité de ces instances est aisée à constater, les  participants ne reçoivent pas les dossiers avant les commissions et ne peuvent donc les  étudier en profondeur. Les élus sont peu nombreux à participer aux commissions, ce qui  entraîne un abandon pratiquement général. Une nouvelle fois, les citoyens ont l’impression de ne pas être écoutés et que leur travail n’est pas respecté.
  • Quelques petites remarques sur ce qu’on peut lire dans le journal Reflets « recréer des  espaces verts », cela prouve bien qu’on a traversé une phase de destruction des espaces  verts… A quand les articles réclamés dans Reflets pour rappeler fermement les obligations  et droits sur la sécurité routière, la sécurité, en matière propreté, salubrité et stationnement  avec les règles générales et particulières à Bondy.
  • A noter que la place de la gare se dégrade déjà ! Echanges sur le concours des jardins et des  balcons fleuris, les pesticides. A ce propos, une dame a exposé le grave problème  d’intoxication rencontré par les habitants de sa copropriété au sujet d’une personne qui  n’hésite pas à tout arroser de pesticides ! Cela fait des années que cela dure sans qu’une  solution soit trouvée. Le commissariat a même refusé d’enregistrer la plainte des copropriétaires, seule une main courante a été établie, courriers à deux ministres, courrier au  ministère de l’environnement, rien n’y a fait. Des investigations diverses vont être menées  par le Conseil Consultatif pour mieux comprendre la situation. A ce propos, une soirée a été  organisée par l’association Bondy Ecologie à l’espace Chauzy autour du film    « Pesticide, mon  amour », il serait peut-être intéressant de le projeter lors d’une prochaine séance de Conseil  Consultatif, il est très édifiant tout en étant assez court et humoristique ! L’annonce est  faite, voir si cette proposition peut être reprise.
  • Sont abordés aussi les problèmes des routes qui sont refaites mais pour un prix modique  sans revoir la structure profonde de la chaussée. De tels travaux prolongent ainsi l’état des  routes au mieux pour 10/15 ans.  Les riverains de la rue Paul Vaillant Couturier, rue pavée qui, au vu de son mauvais état  vient d’avoir droit à sa couche de bitume, rencontrent de petits problèmes. Cette  surélévation/chaussée plus haute que le trottoir, a réservé des surprises à deux familles qui  ne peuvent plus sortir leur voiture sans qu’elle « frotte ». Ce fait a été signalé à la mairie et  tout devait être revu et corrigé très rapidement, le temps passe et rien n’est encore fait.  Certains habitants n’étaient pas convaincus par ces travaux car ils craignaient des problèmes  et leurs craintes, finalement, se concrétisent. Les voitures roulent plus vite depuis les  travaux, côté esthétique, ce n’est pas très joli, les bordures ne sont pas faites, le seront-elles  un jour ? Sortie de voiture difficile… C’est un peu le même genre de travaux que pour la rue de l’égalité, nous demandons donc à  un riverain, présent à cette séance, de nous dire comment les choses se passent pour cette  rue. « L’infrastructure de Bondy est quand même assez délabrée et il faut reconnaître que  de couler du bitume sur des pavés est une solution». Les habitants de la rue sont très  contents des travaux, ils constatent que c’est beaucoup moins bruyant, de plus, le marquage  au sol tout au long de la rue en alternance, évite le stationnement anarchique et régule la  vitesse des automobilistes. Il y a des petits problèmes en cas de pluie car les trottoirs ne sont  plus assez hauts par rapport à la route ; du coup, la ville a entrepris des travaux pour  améliorer la situation. Il faut dire que la rue de l’égalité n’était pas aussi bombée que la rue  Paul Vaillant Couturier. La rue Salengro dont la structure de la rue n’a pas été refaite avant la pose de l’enrobé,  commence à s’effondrer par endroits. A signaler et à surveiller.
  • Ramassage des déchets verts, la collecte a repris depuis le 1er avril 2013 et elle aura lieu  jusqu’au dernier lundi de novembre de 13h à 19h. Des problèmes de ramassage sont  signalés, des personnes n’ont pas reçu de sacs en papier ; il faut voir avec le service déchets  d’Est Ensemble qui fonctionne beaucoup mieux depuis qu’au début (conseil du CCQ, acheter  un composteur avec Est Ensemble à un prix déjà modique de 20 euros qui va passer à 10  euros + acquisition personnelle d’un broyeur = des économies car moins de poubelles et  zéro tracas de ramassages ! Si les gens broient et compostent, plus trop besoin de ramasser  les déchets verts ! Encore plus d’économies ! Ce broyeur, vous pouvez l’acheter à plusieurs,  ce qui développera le lien dans votre rue, dans votre quartier…

2) Projets sur le quartier pour 2013

4 projets sont prévus sur notre quartier avec le budget de la ville :

  • Restructuration du square de la Roseraie, en face de l’ancienne gendarmerie.
  • Plantations et remise en état du petit parc entre le cinéma Malraux et le bâtiment qui était un ancien studio de photographie.
  • Végétalisation de la fontaine du parc François Mitterrand.
  • Restructuration de la place Charles de Gaulle : nous avions des questions pour le  réaménagement de cette place. En effet, pour réserver des places aux professeurs de  musique, il a été décidé par les services techniques, avec l’accord des élus voirie et espaces  verts, de diviser la place en deux et d’installer des barrières pour des entrées séparées. Au  départ, cette place était ornée de grands arbres répertoriés et protégés. Certains étaient  malades et abîmés par les incendies de voitures, on ne sait pas, à ce jour, s’ils étaient tous  vraiment malades. En tous les cas, d’un côté de la place, ils ont tous été abattus. Ils ne  devaient pas être remplacés mais au cours d’un rendez-vous du bureau avec le service   « Parcs et Jardins », nous avons rappelé que ces arbres étaient classés et qu’ils devaient  donc obligatoirement être remplacés par des arbres identiques, c’est-à-dire des arbres à  hautes tiges. Nous avions donc plein d’interrogations sur ce projet qu’on n’a finalement pas  vraiment abordé. Affaire à suivre…

3) Budget CCQ pour 2013 : pour ce budget, les projets ne manquent pas !

  • Achat d’un radar pédagogique (3400 euros), vote pour accord : ok pour la majorité des participants.
  • Réfection de trottoirs, grande priorité des participants ! (encore à déterminer, proposition  pour la réfection des bouts de trottoirs en béton complètement détériorés, coin rue des  droits de l’homme avec la rue du Breuil, coin rue Paul Vaillant Couturier avec la rue Jean  Jaurès, coin rue Paul Vaillant couturier avec la rue du Breuil, portion de trottoir devant les 39  et 41 de la rue Jean Jaurès, divers trous rue Roger Salengro, av de la République, liste non  exhaustive…) Vote pour accord : ok pour la majorité des participants pour une réfection  des trottoirs les plus abîmés, demande de devis. Le mardi 16 avril, visite du quartier avec  l’élu à la voirie pour faire une sorte « d’audit » de l’état du quartier et des travaux  prioritaires, répartition à faire sur le budget de la ville et sur le nôtre.
  • Achat des graines et des bulbes pour fleurir les pieds d’arbres et le terrain à côté de  François Mitterrand (somme de 600 euros à peu près). Vote pour accord : ok pour la  majorité des participants. A été établie la liste des personnes qui souhaitent participer au  fleurissement des trottoirs : Françoise Vieville, Odette Dieuaide, Philippe Fauvel, Yvonne  Duverger, Gérard Watiotienne, Maribé Durgeat. Cela fait peu de personnes  volontaires pour mettre en place notre projet, si cela vous intéresse, n’hésitez  pas à nous faire signe soit par mail, soit par téléphone (06  13 77 48 27), soit en glissant un mot dans notre boîte à lettres située dans le hall de la mairie !
  • Installation de « dazibaos », panneaux libres pour que les gens puissent s’exprimer. Une  pierre supplémentaire dans l’expression des citoyens. Il faut s’attendre à des bêtises de la  part de certains mais d’autres s’exprimeront et peut-être viendront participer aux Conseils Consultatifs.

4) Informations diverses

  • Le prochain CCQ aura lieu le 31 mai 2013, on y parlera, entre autres, de la maison de  quartier Brassens en présence de son directeur et de la fête de quartier prévue le 15 juin,  place Neuburger. Nous arrêterons définitivement la liste des travaux que nous ferons avec le  budget 2013. Les autres sujets ne sont pas encore vraiment déterminés…
  • Quelques mots sur le samedi 23 mars 2013, journée dédiée au compostage : ce fut une  réussite, 60 personnes sont venues tout au long de la journée, peut-être 35 composteurs  vendus (en tant que présidente du Conseil, je n’ai pas encore les chiffres exacts car des  personnes sont venues sans réserver, ou en ont commandé le lendemain et dans la semaine  qui a suivi…). Nous aimerions, à présent, que les autres quartiers s’y mettent aussi. Sur  l’agglomération d’Est Ensemble, nous en sommes à 2041 composteurs. Il faut avoir présent à  l’esprit que de nombreuses personnes compostent dans leur jardin sans acquérir de composteur.

Au plaisir de vous revoir prochainement, et vraiment, un grand merci pour les personnes qui apportent de quoi boire et grignoter !

Depuis quelques temps, nous tournons à une petite quarantaine de présents, avec de nouvelles  personnes, où êtes-vous passés les anciens ? Nous avons besoin de vous pour développer davantage la démocratie participative, pour décider tous ensemble de la vie du quartier, de ses aménagements !

Maribé Durgeat, maire adjointe, présidente du CCQ Mainguy/Moulin à vent

Publicités