Le Blog EELV de Bondy et Les Pavillons-sous-Bois

Voeu sur l’encadrement des loyers présenté le 2 octobre 2014

loi-alur

Fin août, la mesure phare de la loi ALUR (loi pour un Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové), à savoir l’encadrement des loyers, mesure pourtant votée à l’unanimité par tous les partis de gauche représentés à l’Assemblée nationale, a été retirée par le Premier ministre.

En réaction, de nombreux élus d’Ile de France, attachés au respect de cette mesure de justice sociale et de solidarité nationale, indispensable pour notre territoire, ont signé un courrier au Premier ministre lui demandant de revenir sur sa décision, mais aussi d’appliquer cette mesure sur tout le territoire de la métropole du Grand Paris.

A Bondy, comme dans de nombreuses communes d’Ile-de-France, la crise du logement est plus que jamais un sujet de préoccupation majeur. Ici comme ailleurs, les loyers connaissent une hausse continue depuis plus de 20 ans. Ici comme ailleurs, le prix du foncier ne permet plus aux classes moyennes et aux familles plus modestes de s’installer en tant que propriétaire dans notre ville et met en péril la mixité sociales dans nos quartiers.

Paris n’est donc pas la seule ville à avoir besoin d’un encadrement des loyers. La loi ALUR doit s’appliquer partout où frappe la crise du logement pour protéger et soutenir les locataires qui chaque mois, sacrifient à leur loyer, parfois plus de la moitié de leurs revenus.

Plus que jamais, nous devons -élus et population des territoires franciliens- lutter contre la ségrégation spatiale et sociale et agir pour que chacun puisse trouver toute sa place dans nos communes d’Ile-de-France.

C’est en ce sens que la Maire de Bondy, au nom du Conseil municipal, adressera un courrier au Premier ministre pour exiger l’expérimentation de cette mesure sur l’ensemble des territoires franciliens.

Publicités