Maintien du CIO de Bondy : dernier rassemblement devant le ministère le 22 février

Malgré une solution de financement obtenue auprès des partenaires (mise à disposition gratuite du local par le conseil départemental, financement des frais de fonctionnement par la mairie), le rectorat propose de transformer le CIO de Bondy en « point d’accueil » du CIO de Clichy-sous-Bois.

Un point d’accueil n’est ni un CIO ni une annexe. Il n’a pas d’existence juridique propre, pas de directeur ni de personnel administratif, n’ouvre que quelques demie journées par semaine, avec un accueil limité aux seuls rendez-vous. Si cette solution était adoptée, il y a fort à parier que la fermeture de ce point d’accueil sera annoncée à brève échéance.

  • Cette décision aura des incidences pour les usagers, le personnel du CIO ainsi que vous, enseignants du collège Brossolette.
    une présence du COP réduite au collège due à un lieu d’exercice supplémentaire (entre 4 et 5 par COP) alors que les besoins augmentent chaque année de même que le nombre d’élèves dans les établissements.
  • Des usagers (parents, élèves) qui auront de grandes difficultés à accéder au CIO de Bondy en raison d’une amplitude d’ouverture réduite qui se retourneront donc davantage vers vous pour répondre à leurs questionnements.

Pour peser sur cette décision, un dernier rassemblement est prévu le mercredi 22 février à 15h devant le Ministère de l’Education Nationale.

Une mobilisation importante impactera sur le maintien du CIO à Bondy.

POUR LE MAINTIEN DU CIO DE BONDY – RASSEMBLEMENT LE 12 JANVIER

RASSEMBLEMENT LE 12 JANVIER A 9H30  DEVANT LE RECTORAT DE CRETEIL 

Suite au désengagement du conseil départemental et à l’élaboration d’une carte d’implantation minimale des CIO par le rectorat, le CIO de Bondy fait partie des CIO susceptibles de fermer au 1er septembre 2017.

Nous avons mené plusieurs actions pour infléchir la décision du rectorat et du conseil départemental : information aux équipes des établissements, aux parents, aux élus et au public du CIO, motions déposées dans l’ensemble des conseils d’administration des établissements scolaires de Bondy et Pavillons sous Bois, nocturne au CIO, manifestations, communication aux médias….

La mobilisation de tous a permis une première avancée : le conseil départemental vient de proposer à la Rectrice la mise à disposition à titre gracieux des locaux que nous occupons.

Reste à obtenir du rectorat la prise en charge des frais de fonctionnement (modiques) pour maintenir le CIO à Bondy.

Jeudi 12 janvier après midi, le Rectorat déterminera l’implantation définitive des CIO pour la rentrée prochaine.

Pour peser sur cette décision, un rassemblement est prévu le jeudi 12 janvier à partir de 9h30 devant le Rectorat de Créteil.

Une mobilisation importante impactera sur le maintien du CIO à Bondy.

Votre présence sera décisive pour l’avenir du service.

La mairie met à notre disposition un car pour se rendre au rectorat. Rendez-vous à  8H50 sur l’esplanade de la mairie de Bondy

NON A LA FERMETURE DE LA MOITIE DES CIO DE SEINE-SAINT-DENIS ! Rassemblement à Bondy mercredi 14 décembre à 15h30

Le conseil départemental du 93 a décidé de ne plus contribuer au financement des Centres d’Information et d’Orientation du département, ce qui implique d’en fermer huit, soit la moitié du réseau. L’État doit effectivement reprendre à sa charge ces services, mais il a décidé de n’en reprendre qu’un seul sur les huit!

Voir pétition en ligne : ICI 

Les personnels du CIO de Bondy menacé de fermeture organise un rassemblement mercredi 14 décembre 2016 à 15h30 devant la mairie de Bondy.

Nous reproduisons leur appel ci dessous que nous soutenons et le communiqué de la LDH.


Lettre de la Maire de Bondy – Sylvine Thomassin – Adressée à Madame Najat Vallaud Belkacem – Ministre de l’éducation – PDF disponible ICI

cio-1cio-2


La Fédération de Seine-Saint-Denis de la Ligue des droits de l’Homme condamne avec fermeté la perspective de fermeture de plusieurs Centres d’Information et d’Orientation (CIO) du département.

La décision du Conseil départemental de se désengager des frais d’hébergement et de fonctionnement de plusieurs CIO du 93, comme celle du Rectorat de ne reprendre à sa charge que 10 CIO sur les 17 existant en Seine-Saint-Denis constitue un scandale absolu dans un département où les publics fragiles sont nombreux et où favoriser la réussite scolaire de tous devrait être une priorité réelle.

Vouloir renvoyer élèves, étudiants et parents vers des CIO beaucoup plus éloignés entraînera une plus faible fréquentation, pénalisera tous les jeunes et en particulier les plus en difficulté (décrocheurs, adolescents nouvellement arrivés en France, jeunes handicapés ou en difficulté), aggravera les conditions de suivi des équipes et des établissements par les conseillers d’orientation psychologues qui en sont chargés.

Comment imaginer par exemple que les personnes concernées, domiciliées à Bondy ou Pavillons-sous-Bois, iront aussi nombreuses au CIO de Clichy-sous-Bois en lieu et place du CIO de Bondy ? Comment éviter que le service rendu se dégrade alors que les conseillers auront en charge davantage d’établissements et plus de distance à parcourir ?

La Ligue des droits de l’Homme, attachée à l’égalité effective des droits, et soucieuse en particulier du droit à l’éducation comme du respect de l’ensemble des droits sociaux refuse cette nouvelle dégradation du service public de l’Education nationale. En Seine-Saint-Denis, encore plus qu’ailleurs peut-être, l’accès à l’information et au conseil en matière de scolarisation, d’orientation et de parcours de formation doit être facilité par la proximité, la disponibilité et la gratuité.

La LDH apporte son soutien à tous les personnels mobilisés pour la défense des CIO et de leurs missions et appelle parents d’élèves et citoyens à se joindre aux protestations qui sont organisées.

Déjà la mobilisation semble avoir porté ses fruits dans certaines villes, mais

c’est l’ensemble des CIO qui doivent être maintenus et dotés des moyens nécessaires pour travailler efficacement au service des jeunes et des parents.

Bobigny, le 13.12.2016


Section locale de la Ligue des droits de l’Homme Bondy – Noisy – Rosny – Bobigny c/o Centre socioculturel des Marnaudes rue Offenbach 93110 Rosny sous Bois ldh-bnrb@ldh-france.org / 06 89 30 86 15