Conseil municipal du 24 novembre 2016 : intervention du groupe EELV

Discours de Patrick Sollier, élu à la culture et à l’éducation populaire concernant : le réaménagement de la Ferme Caillard : Autorisation donnée à la Maire pour déposer les autorisations d´urbanisme.

Cette délibération vise à pouvoir déposer les autorisations de travaux qui seront nécéssaire pour le réaménagement de la ferme Caillard.

Je souhaiterai donc à cette occasion donner au conseil municipal quelques précisions sur le contenu de ce projet ambitieux. 

Je pense que tout ceux qui ont eu l’occasion de franchir le grand portail vert, situé au 48 rue Roger Salengro et de pénétrer dans la cour pavé de la ferme ont ressenti la même émotion, celle de pénétrer dans un lieu  chargé d’histoire, celle de la dernière ferme de Bondy, et chargé de poésie en contemplant la grande bâtisse où court une vigne centenaire qui produit un excellent raisin. Un peu plus loin une vaste grange, et un jardin potager qui fait face à l’ensemble, avec un second bâtiment dans son prolongement et à l’arrière de la ferme côté rue Yvonne, un vaste terrain arboré de 1000 m2.

Nous avons eu , il y a peu l’occasion, de proposer plusieurs évènements culturels aux Bondynois, notamment, des bals populaires et nous avons pu vérifier comment la magie du lieu pouvait rapidement opérer car chacun garde de ces soirées et de l’ambiance festive et chaleureuse, un très bon souvenir.

 

Plusieurs associations occupent régulièrement la ferme aujourd’hui, notamment l’AMAP, l’association Téléthon et les Bondyzarts. Notre souhait est bien sur de continuer à accueillir ces associations dans de bonnes conditions leur permettant de développer leur activité. 

Mais nous souhaitons aussi  pour ce lieu développer un projet ambitieux, créer un lieu de fraternité, de convivialité, de réflexion permanente autour de l’économie sociale et solidaire et autour de pratiques culturelles innovantes.

La réalisation de ce projet bien sur va s’étaler dans le temps avec tout d’abord la création d’un théâtre de poche, pouvant accueillir environ 70 spectateurs, ouvert en particulier à nos associations de théâtre amateur, offrant une programmation variée: prestation théâtrales, mini concerts, cycles de conférence de notre université populaire, projections audio-visuelles…Cette mini scène devant avant tout rester ouverte à toute initiative citoyenne.

C’est en particulier l’objet de cette délibération. Vous aurez noté notre volonté de conserver de conserver le caractère historique et l’authenticité  du lieu. Il nous faut néanmoins mettre le  bâtiment aux normes notamment électriques, en assurer le chauffage et la sécurité. Cela fera l’objet d’une première série de travaux. La seconde phase verra elle l’aménagement à proprement parlé du théâtre de poche. La presque totalité de ces travaux va s’effectuer dans le cadre d’un chantier d’insertion mis en place en lien avec les services du PLI territorial. 

Il est également à noter que pour donner un élan citoyen au projet de réaménagement de la grange, est organisé le samedi 3 décembre, un chantier participatif de nettoyage de cet espace, avec les associations, l’AMAP et les habitants volontaires.

Les travaux seront réalisés pendant l’année 2017 avec une enveloppe de 260 000€, financée en partie sur la réserve parlementaire du sénateur Gilbert ROGER.

Les autres axes de ce projet comportent la création d’un lieu de restauration légère issue de l’agriculture biologique, la création d’un jardin partagé et d’une mini ferme pédagogique ( il est à noter qu’une partie du jardin est déjà utilisé par les enfants de l’école du Mainguy dans le cadre des TAP) et enfin d’une recyclerie. 

Ce projet dénommé « La Forge » a donc vocation d’articuler la vie culturelle de notre ville mais aussi de permettre à chacun de vivre une expérience citoyenne inédite, par une réflexion permanente sur la façon de consommer, d’échanger,de partager et d’inventer des schémas de vie nouveaux et durables.

 

Publicités

Le monde de la culture, de la musique, du spectacle…, la France est en deuil.

Le monde de la culture, de la musique, du spectacle…, la France est en deuil. Il y a une semaine, des attaques terroristes immondes ont eu lieu sur notre territoire et nos adressons nos condoléances les plus sincères aux familles et aux proches des victimes.

Face à cette barbarie, à ce déchainement de violence et de haine, nous devons porter davantage encore l’idéal de la république. Cet idéal de justice et de paix, cet amour du pluralisme,de la diversité et de la culture.

Je voudrais remercier les artistes présents sur scène ce soir à Bondy et l’ensemble des collaborateurs de la ville  et de l’agglomération Est Ensemble qui ont permis de maintenir cette soirée de concert.

Mesdames et messieurs, nous en sommes persuadés : la culture est une des meilleures armes contre l’obscurantisme, le fanatisme et l’ignorance.

 Je voudrais également, mesdames et messieurs, vous remercier de vous être déplacés ce soir pour assister à ce concert, montrant ainsi votre détermination et votre attachement à nos valeurs: à la liberté, l’égalité, la fraternité.

Discours de Patrick Sollier – Conseiller Municipal de Bondy, délégué à la culture et à l’éducation populaire – Dans le cadre d’un concert au cinéma Malraux le 20 novembre 2015