Ciné-débat LES SENTINELLES Quelle justice pour les victimes des pesticides et de l’amiante ?

LES SENTINELLES

Projection et débat avec

le réalisateur Pierre Pézerat, fils du chercheur et lanceur d’alertes en toxicologie Henri Pézerat au cinéma André Malraux,

Josette Roudaire et Jean-Marie Birbès étaient ouvriers, en contact avec l’amiante. Paul François, agriculteur, a été intoxiqué par un pesticide de Monsanto, le Lasso. Henri Pézerat, chercheur au CNRS, a marqué leurs vies en les aidant à se battre pour que ces crimes industriels ne restent pas impunis… La justice s’est-elle prononcée pour les responsables du grand mensonge de l’amiante ? Que fera-t-elle pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides ?

Cinéma André Malraux Vendredi 12 janvier à 20H

25 cours de la république, 93140 Bondy

Publicités

Loi biodiversité : des avancées mais qui ne répondent pas à l’urgence des enjeux

Loi biodiversité : des avancées mais qui ne répondent pas à l’urgence des enjeux

Débattue dans la foulée de la COP21 et de l’accord de Paris, la loi biodiversité était attendue comme une grande évolution de la mandature, de celles capables de prouver que l’OCDE avait tort d’accuser la France de ne pas assumer son rôle dans la lutte pour la protection de la planète. Si des avancées sont notables, force est de constater que le texte est loin d’être à la hauteur des enjeux.

En proposant de repousser la mise en place de plusieurs mesures phares, la secrétaire d’Etat à la biodiversité Barbara Pompili a démontré que les enjeux de santé et de préservation du climat n’étaient pas une priorité pour ce gouvernement. Une attitude préjudiciable à la loi et au climat que déplorent les écologistes.

Des reculs majeurs

La troisième lecture à l’Assemblée Nationale et au Sénat a connu des reculs majeurs, notamment sur la taxation de l’huile de palme qui avait été gagnée par un amendement écologiste au Sénat porté par Aline Archimbaud et Ronan Dantec, remplacée par un engagement du gouvernement à travailler sur le sujet… alors même que les conséquences dévastatrices de la culture de l’huile de palme pour la biodiversité sont aujourd’hui avérées.

Sur la question de l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes, dont les scientifique ont démontré les effets catastrophiques sur la mortalité des pollinisateurs, et qui a rencontré un soutien massif de la population, l’Assemblée Nationale a finalement conservé une interdiction en 2018, mais assortie de dérogations mal définies jusqu’à 2020. C’est avec une grande déception que les écologistes prennent acte de cette décision.

Des avancées importantes

Pour autant, le combat mené par les écologistes, contre ceux qui aiment se parer d’une écologie marketing et de façade, a su porter ses fruits. Sous l’impulsion des parlementaires écologistes, la protection des espèces endémiques les plus menacées est rendue systématique, les battues sur les espèces protégées sont interdites, les allées d’arbres bénéficient d’une protection, le champ de la non brevetabilité du vivant est élargi, les échanges de semences sont facilités etc.

La reconnaissance du préjudice écologique ouvre quant à elle la possibilité d’intenter des actions en justice contre les pollueurs et a pour de donner un fondement juridique renforcé au préjudice écologique (« tout fait quelconque de l’homme qui cause un dommage à l’environnement ») et à son indemnisation.

La reconnaissance de la biopiraterie est inscrite dans la loi. La France montre ainsi sa volonté de préserver la diversité biologique et culturelle et de protéger les peuples autochtones du pillage de leurs ressources et savoirs traditionnels par de grands groupes industriels.

Alors que le Sénat italien a inscrit la notion de crimes contre l’environnement (« ecoreati ») dans son code pénal, en France, le gouvernement est à l’origine des reculs sur de l’huile de palme ou les néonicotinoïdes. Un signe politique fort, témoin des clivages qui sont apparus lors des débats entre les défenseurs de la biodiversité, un bien commun fragile, dont dépend 40% de l’activité humaine, et ceux qui déconsidèrent la nature en l’opprimant comme un produit à exploiter.

Cette loi sur la reconquête de la biodiversité, bien que contenant de nombreuses dispositions porteuses d’améliorations, reste une loi a minima et ne répond pas à l’urgence d’agir qui devrait être la notre.

Communiqué EELV

Les débats en plénière s’ouvrent aujourd’hui. Mais le ministre de l’Agriculture a demandé aux députés de s’opposer au moratoire qui protégerait les abeilles! Démultiplions notre appel maintenant: signez la pétition!

Chères amies, chers amis, Chaque jour, des milliers d’abeilles se meurent, décimées par des tonnes de pesticides toxiques; et c’est une partie de notre alimentation qui est menacée. Une loi formidable est sur le point d’interdire la plus destructrice de ces substances chimiques; mais nos députés, qui l’avaient votée dans un premier temps, pourraient reculer sur pression du gouvernement!  Le ministre de l’Agriculture est pour le moment défavorable à cette interdiction. Nous n’avons que peu de temps pour agir! Seul un soutien massif des citoyens peut convaincre les députés de maintenir le cap, et d’adopter cette mesure qui pourrait bien sauver les abeilles de ce massacre de masse.  Élevons-nous dès maintenant pour rappeler à quel point les abeilles comptent pour nous. Les discussions parlementaires où tout peut se jouer s’ouvrent aujourd’hui. Signez la pétition pour demander aux députés d’interdire définitivement l’usage de ces pesticides tueurs d’abeilles — nous n’avons que peu de temps avant qu’ils ne se prononcent sur le projet de loi:

Les pesticides néonicotinoïdes attaquent le système nerveux des abeilles jusqu’à la complète paralysie. Également nocifs pour l’homme, ils restent utilisés à tour de bras dans les champs, et on en trouve des résidus dans nos assiettes et cultures jusque trois ans après leur épandage! Ces produits sont si dangereux que les mesures de sécurité préconisées par les experts sont pratiquement impossibles à mettre en oeuvre. L’Europe elle-même a banni ces pesticides, mais seulement pour un temps. Les géants des phytosanitaires poursuivent la Commission européenne en justice, et l’interdiction peut être levée à tout moment. L’année dernière, notre ministre de l’Agriculture s’était fait le champion de l’interdiction des néonicotinoïdes en Europe: il peut encore le devenir. Si la France interdisait ces poisons dès maintenant, elle ouvrirait la voie! Nous sommes à “ça” d’obtenir le moratoire qui protégerait les abeilles d’une lente agonie. Les sénateurs ont rejeté l’amendement clé. Nous devons soutenir les quelques députés qui peuvent encore le réinsérer dans la loi et remporter la bataille, mais qui sont isolés et sous la pression des lobbies et du ministre. Le temps des abeilles est compté: signez maintenant, puis partagez la page sur les réseaux sociaux:

Cela fait des années que notre mouvement défend la voix des abeilles, dont nous avons tant besoin pour assurer la diversité des plantes, fruits et légumes. Leur déclin repose sur de multiples facteurs, dont des maladies et la destruction de leurs habitats; mais nous tenons aujourd’hui une chance d’obtenir une loi forte les protégeant de ces produits chimiques toxiques. Tenons bon — nous sommes si près du but.   Avec espoir et détermination, Camille, Amélie, Alex, Mélanie, Aloys et toute l’équipe d’Avaaz  PS. Les abeilles sont vraiment formidables. Elles forment des sociétés matriarcales qui communiquent en dansant! Leurs alvéoles font partie des structures les plus efficaces de la nature. Et leurs cerveaux peuvent tout bonnement… cesser de vieillir (ce qui pourrait peut-être nous donner des indices pour contrer la démence)! Participons ensemble au sauvetage de ces incroyables créatures: https://secure.avaaz.org/fr/abeilles_france_neonicotinoides_rb/?bLmgbdb&v=74020&cl=9663685391

POUR PLUS D’INFORMATIONS

Les néonicotinoïdes nuisent à la santé des abeilles (Top Santé)

http://www.topsante.com/medecine/medecine-divers/environnement-et-sante/les-neonicotinoides-nuisent-a-la-sante-des-abeilles-608971

Les néonicotinoïdes: DDT du 21e siècle? (RTS)

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/prise-de-terre/6139972-les-neonicotinoides-ddt-du-21e-siecle-27-09-2014.html?f=player/popup

Deux insecticides jugés dangereux pour l’homme (Europe 1)

http://www.europe1.fr/international/deux-insecticides-juges-dangereux-pour-l-homme-1746677

L’Anses veut restreindre l’utilisation des néonicotinoïdes (Euractiv)

http://www.euractiv.fr/sections/developpement-durable/lanses-veut-restreindre-lutilisation-des-neonicotinoides-320958

Le Sénat refuse d’interdire les néonicotinoïdes (Actu Environnement)

http://www.actu-environnement.com/ae/news/neonicotinoides-interdiction-refus-Senat-projet-loi-biodiversite-26095.php4

Les experts européens aggravent le cas des pesticides tueurs d’abeilles (Le Monde)

http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/08/27/les-experts-europeens-aggravent-le-cas-des-pesticides-tueurs-d-abeilles_4738681_1652692.html#e4Ol3yorZ9pzXGO8.99

Dossier: Le déclin des abeilles (Greenpeace)

http://www.greenpeace.org/france/PageFiles/266577/declin-des-abeilles-resume.pdf

Des chercheurs ont rajeuni le cerveau… d’abeilles (Le Monde – blog)

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/12/02/chercheurs-rajeuni-cerveau-abeilles-vieillissement/