Un succès pour la mobilisation contre le projet de bétonnage du parc de La Courneuve Georges-Valbon.

ob_24025d_0-leparketanou-5juil15-2

 

Communiqué de presse du 6 juillet

Depuis maintenant plus de deux mois, une mobilisation unitaire, populaire et citoyenne s’est levée en Seine-Saint-Denis et au-delà contre le projet de bétonnage et de construction de logements dans le parc de La Courneuve. Plus de 11 000 personnes ont signé la pétition contre cette opération du Grand Paris. A l’occasion des pique-niques citoyens mais aussi lors de réunions publiques, de fêtes de quartier, les usagers du parc ont eu l’occasion d’exprimer leur refus de voir le poumon du 93 privatisé. Ce dimanche 5 juillet, plus de 400 personnes sont passées à la journée d’action LEPARKÉTANOU ponctuée de concerts et d’une manifestation dans le parc et des centaines d’usagers ont signé la pétition. Elles sont venues affirmer que dans le 93, les habitants ont droit comme ailleurs à des espaces verts nécessaires à leur santé et leur bien être, et qu’ils refusent qu’on leur vole le parc qu’ils ont financé depuis 50 ans. Des parents et des enseignants en luttes de Saint-Denis, des personnels du Centre Hospitalier de Saint-Denis, des opposants au projet Europa City, sont venus s’exprimer et porter les mêmes exigences : des services publics de qualité ; le refus de projets et de réformes qui se font sans les habitants de manière non démocratique ; la justice sociale et écologique pour les quartiers populaires. « Plus de vert dans les quartiers populaires » ou « le parc est notre poumon, ni béton, ni privatisation » tels étaient certains de nos slogans ce dimanche 5 juillet. Nous continuerons de les scander tant que nous n’aurons pas obtenu le retrait officiel de la part du Premier Ministre de tout projet de construction de logements sur le parc mais aussi les moyens pour son extension (enfouissement de l’A1, développement des accès au parc, développement des moyens de transport en commun aux abords du parc, etc.).

La mobilisation continue, on lâche rien.

Le Collectif pour la défense et l’extension du Parc de la Courneuve Georges-Valbon

Signez la pétition contre le bétonnage du parc de la Couneuve

original_555eeb882e250

Le projet de Roland Castro, auquel les maires de Saint-Denis, Stains et la Courneuve (Cf article du parisien en date du 24 mai) sont opposés, est aujourd’hui toujours soutenu par François Hollande, Claude Bartolone, Stéphane Troussel… Tous sont enthousiasmés par le projet de faire du Parc Georges-Valbon (de son vrai nom), le Central Park de la Région francilienne.

Objectif : entourer le parc actuel d’une frise urbaine d’immeubles, composée de près de 2 000 unités de 50 m de hauteur maximale (une vingtaine d’étages),  pour créer une « nouvelle centralité du Grand Paris, susceptible de « rayonner » sur l’ensemble du département ». Au menu, 24 000 logements, 1,7 millions de m2, pour 90 000 habitants.

Pour plus d’informations nous vous invitons à lire ou relire notre article « Pour une sanctuarisation du parc de la Courneuve » en date du 12 décembre 2014. 

Pour signer la pétition à l’attention de Manuel Valls rendez-vous ICI 

La mobilisation contre le Central Park de la Courneuve prend forme – RDV le 10 mai

Image

 

 

Un collectif s’est créé

Un collectif a été initié à partir d’un groupe d’habitants majoritairement issu d’Aubervilliers et une pétition a été lancée en parallèle. Ces deux initiatives citoyennes sont entrain de se rejoindre, notamment par le biais de la page Facebook suivante : https://www.facebook.com/parc.courneuve et l’invitation ci-dessous pour un pique-nique citoyen le dimanche 10 mai.

Le lien pour la pétition : http://www.petitions24.net/stop_au_projet_central_park

Les associations environnementales s’installent dans une dynamique d’opposition au projet

France Nature Environnement IDF et environnement 93 ont rencontré le cabinet du premier ministre, elles ont fait part de leur indignation par rapport à ce projet. Ils ont rendez-vous la semaine prochaine avec Le Parisien 93 pour communiquer sur le sujet. Ils sont en contact avec l’association  » Les enfants du Parc Georges Valbon » et s’ engagent à relayer la pétition et l’invitation au pique-nique.

Quelle place pour le politique ? 

Le groupe des élus de Plaine commune est en contact avec les initiateurs de la pétition et avec Environnement 93. Nous sommes encore en cours de contact avec des membres du collectif. La tribune qui vous été envoyé hier a permis de faire connaître notre opposition la plus farouche à ce projet.

Nous relayons à notre tour cette pétition, comme l’invitation au pique-nique. Il nous paraît important que les militants et élus EELV soient massivement présents lors de cet événement.